Vers un modèle agricole alternatif: Quand les jeunes agriculteurs tunisiens se mettent à la permaculture (VIDÉO)

Publication: Mis à jour:
Imprimer

A l’initiative d’une vingtaine de jeunes férus d’agriculture, le modèle agricole tunisien semble évoluer. Dans un pays dont l’agriculture représente 8% du PIB et emploi 16% de la population active, les jeunes semblaient délaisser ce pilier majeur de l’économie tunisienne. Avec l’utilisation de la permaculture, de plus en plus de jeunes pourraient se réconcilier avec le travail de la terre.

La chaine de télévision ARTE est allée à la rencontre de certains d’entre eux dans la région de Bizerte, à Sounine plus précisément, afin de mieux cerner cette mue de l’agriculture tunisienne.

"On est face à un mouvement de jeunes. S'il y a du dynamisme autour des fermes... de la nouveauté et que d'un coup on y croit, à mon avis les gens vont vouloir y participer même dans les zones rurales", soutient Zied Kacem, agriculteur.

La permaculture est une philosophie agricole prenant en considération la biodiversité des écosystèmes et visant à créer une production durable, économe et respectueuse des êtres vivants tout en laissant la nature s’autoréguler le plus possible. Ainsi l’intervention humaine est parcimonieuse: les engrains, les pesticides, le labourage... sont autant de techniques que n’utilisent pas les permaculteurs.

La philosophie de la permaculture consiste donc à travailler avec la nature et non pas contre elle et part de l’idée que les méthodes agricoles modernes bouleversent les équilibres écologiques et provoquent la dégradation et l’érosion des sols cultivables.

C’est dans ce contexte que l’Association Tunisienne de Permaculture a vu le jour en Tunisie en mai 2013 avec pour but de diffuser la culture permacole. Dans ce cadre, plusieurs ateliers pratiques de maitrise des techniques de la permaculture ont été organisés afin de faciliter aux membres de l’association la réalisation de leurs projets.

Ces projets sont divers et variés, cela peut aller de la création d’un jardin forêt et d’un potager, à la transformation d’un terrain agricole érodé en un jardin forestier productif, en passant par la création d’un lieu de démonstration et d’expérimentation des techniques de permaculture.

Autant de façons de tenter de réconcilier les Tunisiens avec l’agriculture mais avant tout avec la nature.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
Les cinq produits phares de l'agriculture tunisienne
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction