La première déchetterie mobile de Tunisie sera à la Marsa le 6 juin!

Publication: Mis à jour:
DECHETS
Tunisie Recyclage
Imprimer

"J'ai jeté mes déchets par terre car je n'ai pas trouvé de poubelle", ne sera plus une excuse valable!

Un service pour recycler d'un nouveau genre sera mis à disposition des habitants le 6 juin prochain à la Marsa, à l'occasion de la journée mondiale de l’environnement. Ce nouveau service de gestion ne sera autre qu'une déchetterie mobile, mise en place par Tunisie Recyclage et la municipalité de la Marsa.

Ce terme ne vous dit rien? Ce lieu, qui sera mis à disposition des citoyens de manière temporaire, aura pour but de les aider à déposer leurs déchets recyclables dans des espaces différenciés selon le type de déchets. Les déchets ainsi collectés seront ensuite orientés vers les filières de recyclage existantes.

En effet, le volume des déchets ne cesse de croître, et leur gestion est devenue aujourd'hui un enjeu crucial en termes d'environnement, de santé et d'économie.

En pratique, ça donne quoi?

La déchetterie mobile est une opération qui a déjà été réalisée dans certains pays, par des communes qui ne disposent pas de déchetteries fixes.

Ici, il s’agira avant tout de proposer le modèle de déchetterie le moins onéreux à mettre en place; consistant à délimiter un espace pour chaque catégorie de matériau déposé, au moyen de barrières de sécurité, avec une bâche plastique au sol pour protéger les surfaces.

dechets

Exemples d’installations de déchetteries mobiles

L’accès à l’espace de dépôt sera contrôlé par deux personnes au moins, avec une double mission: vérifier que les déchets déposés soient bien triés, et diffuser des informations sur le tri sélectif, la gestion des déchets et le recyclage.

À l'issue de cette opération, les matériaux déposés seront transférés vers les filières des recycleurs.

Ce que vous pourrez y apporter:

  • Des plastiques: bouteilles, emballages (pâtes, riz, couscous, petits gâteaux), sacs plastiques propres, bidons, flacons, etc.),
  • Des métaux: canettes, conserves, etc.,
  • Des verres,
  • Des cartons/papiers,
  • Des déchets d’équipements électriques et électroniques,
  • Autres: jouets, habits, livres seront donnés à différentes associations.

Alors, êtes-vous prêts à agir? Si oui, rendez-vous le 6 juin au parc Saada de la Marsa, de 9 heures à 13 heures!

Le recyclage en Tunisie, l'affaire de tous!

Les initiatives ayant pour objet le recyclage et le tri des déchets sont de plus en plus nombreuses depuis quelques années. Emanant d'une personne ou d'une association, celles-ci ont toutes le même but: Réduire la pollution en Tunisie par le recyclage des déchets.

En 2013, le HuffPost Tunisie avait déjà contacté Selim Achour, fervent militant contre la pollution en Tunisie, qui faisait la tournée de foyers se trouvant entre Gammarth et le Kram pour collecter les poubelles déjà triées par les riverains inscrits sur le site de l'association Tunisie Recyclage.

Tunisie Recyclage, c'est une longue histoire... Démarrée fin 2012, l'aventure de cette association est devenue officielle en avril 2013. L'association est dirigée par Lamia Mourali la présidente et, Valérie Thomas la vice-présidente. Contactée par le HuffPost Tunisie, cette dernière a notamment mis en évidence les trois R: "Réduire, réutiliser et recycler".

Avec ces 3R, l'association, qui collecte puis traite les déchets avant de les revendre auprès de l'ANGED (Agence Nationale de Gestion de Déchets) ou d'industriels, essaie d'influer de manière durable sur les comportements. Pour se faire, elle mène des campagnes de sensibilisation suivies de collectes. "Le meilleur déchet est celui qui n'existe pas", a-t-elle lancé.

tunisie recyclage

Un dépôt de tri de Tunisie Recyclage


Le recyclage, c'est également le combat d'Abdelkader Missaoui, fondateur de l'entreprise Eco-Gad, spécialisée en traitement et valorisation des déchets recyclables et non dangereux.

Début 2014, il déclarait au HuffPost Tunisie que "dans nos poubelles, se trouvent des mines d’or qu’on peut, exploiter, quasiment pour rien et faire fortune."

Des projets pilotes de compostage des déchets organiques à Sousse et à Sfax avaient également vu le jour en 2014.

Selon Azza Tlili, blogueuse au HuffPost Tunisie, chaque citoyen tunisien devrait se tenir à 10 commandements concernant le tri des déchets. De quoi en inspirer plus d'un!

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.
Retrouvez les articles du HuffPost Maghreb sur notre page Facebook.

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
Monastir en couleurs II
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction