Séismes: le CRAAG met en garde contre les "charlatans"

Publication: Mis à jour:
BOULEDECRISTAL1
Wikimedia Commons
Imprimer

Chaouch Abdelkrim Yelles, directeur général du Centre de recherche en astronomie, astrophysique et géophysique (CRAAG), a mis en garde mercredi les citoyens contre des "charlatans", qui véhiculent des rumeurs infondées sur l'activité sismique en Algérie, rapporte l'APS.

M.Chaouch Yelles a dénoncé lors d'une conférence sur l'activité sismique en Algérie les "personnes méconnues de la communauté scientifique algérienne et internationale, qui font des annonces spectaculaires infondées aux effets catastrophiques sur le mental des citoyens".

Le Directeur général du CRAAG a pointé du doigt les "charlatans" qui s'adonnent "à la boule de cristal et s'avancent à rendre publiques des informations erronées", au lieu de s'appuyer sur des données scientifiques précises, a-t-il déploré.

M.Yelles a souligné la particularité sismique de l'Algérie, un pays à risque "modéré" puisque son activité est régulière, localisée notamment dans la partie nord. Le CRAAG enregistre pas moins de 100 répliques sismiques par mois.

Le DG du Centre de recherche en astronomie, astrophysique et géophysique a ainsi souligné l'importance pour la population d'intégrer la notion sismique dans son vécu, afin de "ne pas céder à la panique", comme cela fut le cas au lendemain du séisme de 2003, où des déclarations erronées avaient été communiquées.

Bonatiro, ce "astro-chouwaffe"

L'astrophysicien Loth Bonatiro serait-il un de ces "charlatans, qui s'adonnent à la boule de cristal", selon les déclarations de Chaouch Yelles ? Beaucoup seraient bien tentés de répondre par l'affirmative.

Loth Bonatiro, un ancien du CRAAG, a en effet multiplié les déclarations alarmistes sur l'éclipse solaire du vendredi 20 mars, prédisant un tremblement de terre en relation avec l'éclipse.

Le Centre a publié le même vendredi sur sa page Facebook un lien vers un article daté de 2009 de l'association Sirius intitulé "Les contradictions de Bonatiro".

craag

"Mr. CRAAG" sur Facebook a profité de la nouvelle sortie médiatique de l'astrophysicien pour republier le texte de l'association qui se moquait des approximations peu scientifique de "Loth Bonatero, le célèbre spécialiste en tout bien de chez nous". L'article relevait "deux impairs majeurs" de Bonatiro sur ses "prédictions" au sujet du commencement du mois de Ramadhan.

Dans le même site, une liste de plusieurs autres textes ironiques "pour aller loin avec le phénomène Bonatiro" complètent le même article. La page, qui appartient à Sirius Astronomy Association, basée à Constantine, affiche ainsi des intitulés: "les gesticulations de Bonatiro", "l'astrologie, version soft de Bonatiro" ou "Bonatiro sur la "crise sismique mondiale" de 2008 ... qui n'a jamais eu lieu !".

Sur Facebook, le gestionnaire de la page du CRAAG ne cache pas non plus son peu d'estime sur la qualité scientifique des des interventions de Loth Bonatiro.

"Mr. CRAAG" le qualifie de "astro-chouwaffe, incapable de faire un travail sérieux sur le plan scientifique. Il fait appel aux "ghazanettes"(diseuses de bonne aventure) et à l'astrologie", peut-ton lire sur certains commentaires Facebook.

bonatiro

bonatiro

craag

Les plaisanteries qui se veulent pourtant "sans rancune", selon les commentaires du CRAAG, n'ont toutefois pas été bien accueillies par tous les internautes.

craaaag

craag

LIRE AUSSI: La terre a encore tremblé et Mr.CRAAG répond aux questions sur Facebook

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.