Maroc: Pauvreté, inégalités hommes-femmes... Des améliorations mais toujours des disparités territoriales

Publication: Mis à jour:
Imprimer

HORIZON 2015 - Selon le Haut-commissaire au plan, le Maroc devrait réaliser, en 2015, plus de 90% de l’ensemble des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD), un plan mis en place par l’ONU en l’an 2000.

Le Haut-commissaire, Ahmed Lahlimi Alami, a toutefois reconnu mardi 26 janvier que si le Maroc devrait être à la hauteur des OMD, "la répartition territoriale de ces réalisations montre une grande disparité, qui tire le Maroc vers le bas".

Pauvreté

Selon le rapport du Haut-commissariat au plan (HCP), basé sur les chiffres de 2012, le Maroc a quasiment mis fin à l’extrême pauvreté, dépassant même les objectifs de l’ONU. En 2011, moins d’un Marocain sur 100 (0,1% en milieu urbain et 0,5% en milieu rural), vivait d’un revenu inférieur à 1 dollar par jour.

Extrême pauvreté

En 2013, l’ONU indiquait néanmoins que malgré la tendance à la baisse de la pauvreté, la persistance des disparités territoriales, entre milieu urbain et rural mais aussi entre les régions, reste "patente". "La question de la lutte contre la pauvreté au Maroc est désormais une question de réduction des disparités économiques et sociales", soulignait le rapport de l’ONU.

Education

Le nombre d’enfants scolarisés à l’école primaire a connu un taux de croissance global de 3,9% entre 2008-2009 et 2011-2012, et l’écart de scolarisation entre filles et garçons, en milieu rural, a été atténué, note le rapport.

Concernant l’accès au collège, davantage de filles ont été scolarisées sur cette même période, même si les taux de scolarisation restent encore faibles en milieu rural (23,6% pour les filles et 31,3% pour les garçons). L’ONU précise également que l’analphabétisme reste important en milieu rural (51% contre 27% en milieu urbain).

Inégalités hommes-femmes

L’implication des femmes dans l’activité économique rémunérée reste limitée. "Au niveau national, le taux d’activité des femmes en 2012 était de 24,7 % contre 73,6 % pour les hommes, contre 27,9 % et 78,8 % en 2000", indique le rapport.

Taux d'activité rémunérée

Si davantage de femmes ont eu accès aux instances dirigeantes (notamment parmi les cadres supérieurs et les directeurs de l’administration publique), leur représentativité reste faible. Le rapport note aussi plusieurs contraintes persistantes, comme l’ancrage des stéréotypes négatifs, les discriminations et violences fondées sur le genre, ou la précarité économique des femmes.

Santé

Parmi les autres objectifs fixés par l’ONU, le Maroc a bien enregistré une baisse du taux de mortalité infantile. L’objectif attendu pour 2015 (un taux de 19 pour mille) n’avait cependant pas encore été atteint en 2011 (28,8 pour mille).

D’importants progrès ont toutefois été réalisés en matière de lutte contre les maladies transmissibles et notamment le VIH/sida, la tuberculose et le paludisme, note l’ONU. "A l’échelle nationale, les efforts concernant ces maladies ont été déployés dans le cadre des plans stratégiques nationaux pour la période 2012-2016".

Environnement

Des avancées ont été enregistrées (accès à l’eau potable, augmentation de la superficie des parcs nationaux, baisse du nombre de personnes habitant dans des bidonvilles), mais des disparités régionales subsistent.

"En matière d’adaptation au changement climatique, le Maroc doit donner toute la priorité aux zones les plus vulnérables", afin de ne pas remettre en cause "les efforts de développement engagés dans ces zones" note l’ONU. Les récentes inondations dans le sud du pays ont révélé ces disparités.

Retrouvez les articles du HuffPost Maroc sur notre page Facebook.

Sur le web

L'extrême pauvreté est presque éradiquée, mais les inégalités ...

Les riches toujours plus riches et les pauvres - Europe Maroc

Analyse des causes profondes de la pauvreté au Maroc - Care France

Pauvreté au Maroc - Laboratoire de Statistique Appliquée à l ...

Maroc: Rabat prône une approche intégrée pour mieux lutter contre ...