Tunisie - Les femmes élues à l'Assemblée des représentants du peuple

Publication: Mis à jour:
FEMMES ASSEMBLEE
Six femmes têtes de listes élues à l'Assemblée tunisienne | Facebook/HuffPost Tunisie
Imprimer

L'ISIE a communiqué les résultats préliminaires des élections législatives dans la nuit du mercredi au jeudi 30 octobre.

Parmi les 217 élus, 68 sont des femmes contre 149 hommes, soit une représentation légèrement inférieure au tiers (31,3%).

35 ont été élues sur les listes de Nida Tounes, 27 Ennahdha, 2 UPL, 2 Front populaire, 1 Courant démocratique et 1 Courant de l'Amour.

Cette faible représentation s'explique notamment par le fait que très peu de femmes candidates ont été placées à la tête de leur liste. En effet, sur les 217 députés, 58,5% (127) étaient tête de liste.

LIRE AUSSI: Après avoir soutenu la parité horizontale, des partis politiques proposent une minorité de femmes têtes de liste

Les femmes têtes de liste

Parmi les têtes de liste élues figurent 12 femmes, 3 députées Nida Tounes, 3 Ennahdha, 2 Union patriotique libre (UPL), 2 Front populaire, 1 Courant démocratique et 1 Courant de l'amour:

  • Lamia Mlih, élue Nida Tounes en Amérique et reste de l'Europe
  • Selma Elloumi, élue Nida Tounes à Nabeul 1
  • Leila Ouled Ali, élue Nida Tounes à Tunis 1
  • Sayida Ounissi, élue Ennahdha à France 1
  • Imen Ben Mohamed, élue Ennahdha en Italie
  • Mehrezia Labidi, élue Ennahdha à Nabeul 2
  • Mbarka Aouania (Brahmi), élue Front populaire à Sidi Bouzid
  • Souad Bayouli, élue Front populaire à Sfax 2
  • Dorra Yaacoubi, élue UPL à Jendouba
  • Fawzia Ben Fodha, élue UPL à Mannouba
  • Samia Abbou, élue Courant démocratique à Tunis 1
  • Rim Thaïri, élue Courant de l'Amour à Kairouan

Deuxièmes ou quatrièmes de liste

Les 56 autres élues à l'Assemblée l'ont été grâce au principe de parité verticale imposé à chaque liste de candidats.

Ces 56 députées proviennent exclusivement des deux principaux partis représentés: Nida Tounes et Ennahdha.

Ces deux partis sont les seuls à être parvenus à récolter suffisamment de voix pour faire élire les deuxièmes voire quatrièmes candidats dans plusieurs circonscriptions.

Ainsi, en plus des 12 têtes de liste, 32 femmes ont été élues sur les listes de Nida Tounes et 24 sur celles d'Ennahdha.

Au masculin

Le parti Afek Tounes qui fait entrer 8 députés à l'Assemblée, n'a aucune femme élue. En 2011, sur les quatre élus Afek Tounes, 2 étaient des femmes, dont Rim Mahjoub qui a dû laisser sa place à Yassine Brahim.

Les 4 députés du CPR, les 3 du Mouvement du Peuple, les 3 d'Al Moubadara et les uniques représentants des autres listes élues comme Al Joumhouri, Ettakatol ou encore l'Alliance démocratique sont tous des hommes.

Plus de femmes qu'à l'Assemblée constituante

Du fait qu'il existe à présent deux principaux partis capables de faire élire leur deuxième et quatrième de liste, contrairement à 2011 où Ennahdha avait largement dominé, l'Assemblée des représentants du peuple compte plus de femmes que l'Assemblée constituante.

En octobre 2011, 59 femmes avaient été élues sur 217. Ce nombre a par la suite augmenté, atteignant les 67 au fil des démissions, des nominations à des postes ministériels ou de décès.

Si la Constitution tunisienne a consacré le principe de la parité entre les hommes et les femmes, la loi électorale adoptée en 2014 n'a apporté aucune évolution par rapport à 2011 et la représentation des femmes reste faible.

LIRE AUSSI: Loi électorale: Pas de parité horizontale et un quota réduit pour les jeunes

Close
Résultats définitifs des élections législatives
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée
Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.
Retrouvez les articles du HuffPost Maghreb sur notre page Facebook.