Portraits: Ces geeks qui font le web marocain

Publication: Mis à jour:
Imprimer

GEEKS - Petits génies de l’informatique, créateurs de startups, entrepreneurs du net, ils ont changé la face de la weboma. Galerie de success-stories 2.0.

Youssef Ghalem: Fondateur de la plateforme de e-learning Kezakoo.com

youssef ghalem

A 27 ans, il est le fondateur de la plateforme de e-learning Kezakoo.com.

Il a décroché son diplômé d'ingénieur à l'Ecole nationale supérieure d'informatique et d'analyse des systèmes en 2010, puis il a rejoint, comme chef de projet, la Société Générale.

Initialement prévu pour être un projet extrascolaire lui permettant de poursuivre ses études aux Etats-Unis, Kezakoo.com est devenu, au fil de l'évolution du site, sa principale occupation. Sa page Facebook compte aujourd'hui des dizaines de milliers de fans.

Rachid Guerraoui: Président du laboratoire de recherches à l'Ecole fédérale polytechnique de Lausanne

rachid guerraoui

Né à Rabat en 1967, ce docteur en informatique a derrière lui une longue expérience professionnelle: en 1990, il collabore avec Microsoft sur des recherches concernant la fiabilité des systèmes informatiques.

En 1996, il se fait embaucher par HP et y poursuit ses recherches. Il est engagé par la suite au Massachusetts Institute of Technology de Boston (MIT), et y rencontre les pères fondateurs d'Internet.

En 2012, il devient le premier Marocain à être élu membre affilié de la prestigieuse Association for computing machinery, destinée à la recherche dans le domaine de l'informatique.

Aujourd'hui, Rachid préside un laboratoire de recherches à l’Ecole fédérale polytechnique de Lausanne.

Younes Qassimi: Créateur du webzine The Nexties

youness quassimi

Ce natif d'Agadir âgé de 32 ans a fait ses études supérieures à l’Université de Rotterdam, avant de rejoindre l’Institut Supérieur du Commerce à Paris.

En 2007, il fonde Synergie Media, une agence web spécialisée dans le conseil en e-communication aux petites et moyennes entreprises (PME). La même année, il lance le Maroc Blog Awards, qui deviendra en 2011 le Maroc Web Awards, aujourd'hui une institution.

En 2012, il créé le webzine The Nexties, consacré aux thématiques relatives au web. Son tout dernier projet lancé en octobre 2014 est Ev.ma, un guide événementiel intuitif.

Fatim-Zahra Biaz: Fondatrice du New York Lab

fatimazahra biaz

Après des études à l'EDHEC Lille, elle a exercé comme consultante en management spécialisée en conduite du changement, auprès de grands cabinets français.

Passionnée d'économie et d'entrepreneuriat, elle analyse les écosystèmes entrepreneuriaux et rêve d'une Silicon Valley marocaine.

Elle décide donc de retourner à Casablanca où elle fonde le New Work Lab, un espace de coworking et un laboratoire d'idées accueillant des jeunes entrepreneurs souhaitant travailler dans un cadre collaboratif. Sa structure a permis l'éclosion de plusieurs projets et startups.

Taher Alami: Fondateur de Abweb

taher alami

C'est à lui que nous devons le terme "Blogoma", ayant engendré "Twittoma" et "Weboma", entre autres déclinaisons.

Ce lauréat de HEM Casablanca, âgé aujourd'hui de 34 ans, a fondé l'agence de conseil web Abweb, qui opère en Afrique et au Moyen Orient.

Il a ensuite créé Casapplanca, une société d'édition de logiciels et d'applications. Il a été, entre autres, président du jury du Maroc Web Awards et du Startup Weekend Women Maghreb organisé en Algérie.

En Novembre, il fera partie du jury du Hackathon de la francophonie qui sera organisé à Dakar.

Tarik Fadli: Dirigeant d'Algo Consulting

tarik fadili

Après des études à l’Université du Colorado, qu'il a en partie financées en travaillant en parallèle, il intègre Spherion Technology Architects puis CTL Thompson.

Il se distingue rapidement à CTL Thompson, en présentant une solution de test des matériaux de construction. En 2007, Il rejoindra Microsoft, et y passera moins d'un an avant de monter sa propre boite, Algo Consulting Group, à l'âge de 27 ans.

Il y développera notamment les machines de billetterie de l'ONCF. Actuellement, il travaille sur une solution de e-légalisation.

En 2013, Tarik remporte le prix Microsoft Best Cloud Partner.

Zak El Fassi: Créateur du site Jobfinder.ma

zak elfassi

En 2012, il a intégré le club (très) fermé de Google, qu'il quittera en 2013. En parallèle, il créé Zaigood, une startup discrète de développement d'applications.

Fin 2013, il lance le site Jobfinder.ma, qu'il fera vite évoluer, creusant l'écart avec les sites de recherche d'emploi classiques.

Il a fait le buzz en développant, début 2013, une application permettant aux Facebookers d'utiliser des hashtags, cinq mois avant qu'ils ne soient disponibles sur Facebook.

Hicham Oudghiri: Big Data Enigma

hicham

La trentaine à peine entamée, Hicham Oudghiri est à la tête de la start-up Big Data Enigma.

Cet ancien cadre de la BMCE Bank a décidé en 2010 de retourner aux Etats-Unis, où il a fait ses études. Il y rencontre Marc DaCosta, qui a étudié avec lui à l'Université Columbia, et qui deviendra son associé à Enigma.

Entre avril 2012 et février 2013, Hicham réussit une levée de fonds de 1,45 millions dollars, qui lui permettront de créer son entreprise en mars 2013.

Yasser Monkachi: Fondateur de sardi.ma

yasser mounkachi

Né en 1975 à Mohammedia, il a suivi des études d'économie et de commerce.

En 2010, il lance le Ftour 2.0, qui réunit développeurs et entrepreneurs autour d'une table (de travail), pendant le ramadan.

Trois ans plus tard, il fonde Social Impulse, une start-up de social marketing.

En 2014, il lance le site de vente en ligne de moutons sardi.ma, qui a rencontré beaucoup de succès pendant l'Aid el Kebir. Ce qui a poussé Yasser Monkachi a étendre son offre au reste de l'année.

Retrouvez les articles du HuffPost Maroc sur notre page Facebook.

Sur le web

Les Maroc Web Awards récompensent la culture geek | Telquel.ma

Web : Inwi sponsorise la 4e édition de Geek Ftour - LE MATIN.ma

Les Marocains passent plus de 4 heures par jour sur Internet !