Huffpost Maghreb mg

3 films à voir au cinéma en plein air à Carthage!

Publication: Mis à jour:

MISE À JOUR: Carthage en plein air: "Omar" déprogrammé, les deux autres soirées sont maintenues

Mis à part les spectacles de musique et de danse, le festival de Carthage propose, pour sa 50ème édition, des films dans le cadre de Carthage plus. Les projections se dérouleront sur 3 jours, le 21, 22 et 23 août au théâtre antique de Carthage en plein air.

Une fabuleuse manière de profiter du beau temps en voyant, à la belle étoile, des films réputés à l'international. Les sessions débuteront à 22h. Pour assister à une séance, il faudra débourser la modique somme de 8 dinars.

Les films

"Printemps Tunisien" de Raja Amari

printemps tunisien

Pour sa première mondiale le film Rabii Tounes (Printemps tunisien) de Raja Amari ouvrira le bal.

Co-produit par Arte, So On Films & Nomadis Image, Printemps tunisien est une fiction retraçant les soulèvements de 2011 après la chute de Ben Ali. Le film suit la trace de trois jeunes Tunisiens dans une société de plus en plus étouffante et inégalitaire, qui vont contribuer à leur manière au "printemps arabe". On y retrouvera l'actrice Anissa Daoud, Bilel Briki, Bahram Aloui, Hichem Yacoubi, Rabia Ben Abdallah et Baya Zardi.

"Omar" de Hany Abou Assad

Le réalisateur de Paradise Now, peu connu du grand public, marque son retour avec Omar, un film qui replonge dans l'univers complexe du quotidien palestinien.

Omar vit en Cisjordanie. Habitué à déjouer les balles des soldats, il franchit quotidiennement le mur qui le sépare de Nadia, la fille de ses rêves et de ses deux amis d'enfance, Tarek et Amjad. Les trois garçons ont décidé de créer leur propre cellule de résistance et sont prêts à passer à l'action. Mais leur première opération tourne mal.

Capturé par l'armée israélienne, Omar est conduit en prison. Relâché contre la promesse d'une trahison, Omar parviendra-t-il malgré tout à rester fidèle à ses amis, à la femme qu'il aime, à sa cause?

Mandela, un long chemin pour la liberté, de Justin Chadwick

Le film biographique britannico-sud-africain retrace le destin incroyable de Nelson Mandela, icône de la lutte anti-apartheid.

Issu de la famille royale des Thembus, il paiera un lourd tribu son combat pour l'égalité.

En tant que leader de l'ANC, il est arrêté et passe vingt-sept années en prison. De sa cellule, il continue le combat. Pendant ce temps, sa femme Winnie le soutient jusqu'au bout. Quand "Madiba" est finalement libéré, il devient président et entreprend un processus de réconciliation entre les Afrikaners blancs et les noirs opprimés. Une étape indispensable, selon lui, pour reconstruire le pays. Sa femme Winnie, elle, n'accepte pas sa politique d'apaisement...

Close
9 films arabes qui méritent d'être vus
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

LIRE AUSSI:
Le festival international de Carthage soufflera sa 50ème bougie cet été (VIDÉO)

Retrouvez les articles du HuffPost Maghreb sur notre page Facebook.