Huffpost Maghreb mg

Grève à l'aéroport de Djerba: Plus de 250 passagers de Transavia bloqués 36h

Publication: Mis à jour:
FACEBOOK
Facebook

Quelque 250 passagers d'un vol de la compagnie Transavia, filiale low-cost d'Air France, sont restés bloqués à Djerba pendant plus de 36 heures à partir de jeudi matin, en raison d'une grève de bagagistes, ont affirmé dimanche à l'AFP deux passagers, dénonçant également des échauffourées avec la police tunisienne dans l'aéroport.

La compagnie Transavia a indiqué à l'AFP avoir eu au total, jeudi, 900 passagers affectés par cette grève à l'arrivée et au départ de Djerba, une île tunisienne très touristique. Certains d'entre eux, en provenance d'Orly et de Nantes, ont dû attendre trois heures dans leur avion à l'arrivée, car il n'y avait pas de personnel au sol, avant d'être évacués par la police et les pompiers.

Transavia a également précisé que toutes les compagnies avaient été concernées par ce mouvement de grève.

Les responsables de l'aéroport et du ministère du Tourisme tunisiens n'étant pas joignables dans l'immédiat, il n'était pas possible dimanche d'estimer précisément le nombre total de touristes affectés par le mouvement de grève.

"Le hall d'entrée était plein, il y avait 600-700 personnes qui attendaient, ça sifflait, ça grognait", a témoigné un passager, qui a souhaité rester anonyme.

Il a précisé que "les responsables de l'aéroport avaient quitté leurs bureaux" jeudi et estimé que les passagers de Transavia avaient été "complètement abandonnés par la compagnie".

Son vol pour Nantes devait décoller de Djerba à 08H30. "Mais il a été retardé toutes les heures" sans que la compagnie ne fournisse d'informations sur un vol de remplacement, a-t-il regretté.

LIRE AUSSI: Clandestins tunisiens: En bateau ou en avion, tous les moyens sont bons pour quitter Guellala, le village des potiers

La fin de la grève des bagagistes a été annoncée jeudi à minuit, mais aucun vol pour Nantes n'a été affiché, a-t-il expliqué à l'AFP. "On a demandé à boire et à manger - il était 01H30 et on attendait depuis 06H30 - on a juste eu une canette et un sandwich par personne".

Transavia a précisé que les boissons et repas qui doivent être offerts en cas d'important retard n'ont pu être mis en place, le seul bar ouvert dans l'aéroport ayant été pris d'assaut.

Excédés, des passagers de Transavia ont ensuite tenté, dans la nuit, de bloquer des guichets d'enregistrement, selon ce passager.

Mais la police tunisienne est intervenue "pour nous repousser, il y a eu des coups de poing, et ils ont menacé de nous confisquer nos appareils multimédia car certains filmaient", a-t-il affirmé.

Selon lui, ni matelas ni couvertures n'ont été fournis pour la nuit aux quelque 70 touristes, dont une vingtaine d'enfants, encore présents à cette heure à l'aéroport, d'autres passagers ayant pu passer la nuit à l'extérieur.

Selon un autre passager, l'ambassade de France en Tunisie a été prévenue et la compagnie a finalement affrété un charter qui a décollé vendredi.

À 10H00 vendredi, "nous avons eu confirmation du vol de 17H10 mais la compagnie a refusé de donner tout document officiel, contraignant les touristes à rester sur place", a raconté un passager, précisant que l'avion pour Nantes et Paris n'avait décollé qu'à 19H30.

La compagnie, pour sa part, a expliqué à l'AFP avoir affrété un avion depuis Monastir, ainsi que deux bus et deux mini-bus pour y emmener les passagers, mais l'un des véhicules a crevé, et l'appareil a dû repartir à vide. Elle a affirmé avoir offert aux passagers le remboursement de leur billet.

L'ambassade de France à Tunis a confirmé que des Français avaient été bloqués à l'aéroport en raison d'une grève et qu'ils avaient bénéficié de l'assistance du consul honoraire à Djerba.

LIRE AUSSI: La société civile se mobilise pour soutenir la candidature de l'île de Djerba au patrimoine mondial de l'UNESCO

Également sur HuffPost Maghreb

Liste de lieux à (re)découvrir en Tunisie
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée
Retrouvez les articles du HuffPost Maghreb sur notre page Facebook.