Gaza: La liste des hôpitaux bombardés par Israël (PHOTOS)

Publication: Mis à jour:
GAZA
Des patients palestiniens sont couchés sa centre Al-Wafa près de la Ville de Gaza le 16 juillet 2014 | THOMAS COEX/AFP
Imprimer

Plusieurs hôpitaux palestiniens ont été directement visés par l'armée israélienne alors que le nombre de victimes du conflit à Gaza ne cesse d'augmenter.

Selon le Bureau de la coordination des Affaires humanitaires des Nations unies, 22 services de santé, y compris des hôpitaux et des cliniques, ont été endommagés ou détruits dans la vague récente de violence. Peu avant que l'hôpital Al-Shifa ne soit frappé lundi, l'Organisation Mondiale de la Santé a pu constater qu'au moins 8 hôpitaux ont été endommagés depuis le début de l'offensive. L'organisation a déclaré que les dégâts occasionnés dans 6 autres établissements étaient encore en cours d'évaluation.

Dans certains cas, Israël et le Hamas se sont mutuellement accusés d'être à l'origine de la frappe, dans d'autres, l'Etat hébreu a déclaré qu'il visait des dépôts d'armes ou le lieu de tirs de combattants, à proximité de l'hôpital.

L'ONU et le Comité International de la Croix-Rouge et du Croissant-rouge ont condamné les attaques, notant que le personnel médical et les services de santé étaient protégés en vertu du droit international, indépendamment du responsable de l'attaque ou des raisons pour lesquelles l'hôpital a été frappé.

"Avec l'offensive actuelle, jamais les hôpitaux n'ont été mis à ce point sur la ligne de front", selon le British Medical Journal.

Voici la liste des hôpitaux frappés à Gaza:

1. Hôpital Al-Shifa, la Ville de Gaza

Le complexe médical Shifa, plus grand hôpital de Gaza avec 600 lits, a soigné des centaines de Palestiniens blessés et abrité environ 2,000 civils durant les dernières semaines. L'hôpital a été la cible d'attaques lundi 28 juillet.

Des explosions, dont l'armée israélienne et le Hamas se renvoient la responsabilité, ont détruit une partie d'un service de consultation externe et ont provoqué un cratère profond de 60cm, mais sans causer de blessures.

2. L'hôpital de Beit Hanoun, au nord de Gaza

L'hôpital servant la ville de Beit Hanoun au nord de Gaza a été fermé à la suite d'un deuxième bombardement le 25 juillet durant lequel la salle des urgences a été détruite. Une infirmière et un visiteur étranger ont également été blessés. Un ambulancier a été tué en essayant de sauver un blessé à l'extérieur de l'hôpital, a ajouté l'OMS. Des témoins ont déclaré au journal Haaretz que le bombardement a duré plusieurs heures, laissant le personnel, les visiteurs internationaux et quelques patients piégés à l'intérieur. Un commandant israélien a déclaré de façon anonyme au site d'informations israélien Ynet qu'un entrepôt de munitions se trouvait au-dessous de l'hôpital.

3. L'hôpital pour enfants Mohamed Durra, à l'est Gaza

Un petit hôpital pour enfants à l'est de la ville de Gaza a été frappé par un shrapnel le 25 juillet, tuant un enfant de 2 ans qui subissait une réanimation cardio-pulmonaire en soins intensifs selon le ministère de la Santé. Des médecins ont précisé à l'OMS que les 6 personnes blessées lors de l'explosion sont mortes le lendemain suite à leurs blessures.

gaza

Hôpital Muhamed Durra bombardé le 25 juillet, 30 blessés et un mort.

4. Hôpital militaire Balsam, au nord de Gaza

L'hôpital militaire Balsam servant Beit Lahiya au nord la ville de Gaza a été évacué et fermé le 23 juillet suite à un bombardement, selon l'OMS. Le ministère de la Santé de Gaza a déclaré que l'enceinte avait précédemment été frappée le 11 juillet, endommageant le département de chirurgie, les tables d'opérations et la salle de pédiatrie.

5. Hôpital des martyrs Al-Aqsa, centre de Gaza

Des obus israéliens ont frappé l'hôpital des Martyrs Al-Aqsa dans la zone de Deir Al-Balah le 21 juillet détruisant 164 lits, selon le ministère de la Santé à Gaza. Les médecins de l'association "Médecins pour les Droits de l'Homme Israël" ont déclaré que 5 personnes ont été tuées et 70 blessées lors de l'explosion, y compris une douzaine du membres du personnel médical. Les ambulances ont essayé d'évacuer les blessés, mais ont dû faire demi-tour à cause du bombardement, selon le journal The Guardian. L'armée israélienne a déclaré "qu'une enquête préliminaire suggérait qu'une cachette de missiles antichars était dissimulée dans le voisinage de l'hôpital. Cette cachette a été ciblée avec succès par les forces de l'armée israélienne."

gaza

Un salarié palestinien inspecte des dégâts à l'hôpital des Martyrs Al-Aqsa dans Deir Al-Balah, en Bande de Gaza centrale, après un bombardement le 21 juillet 2014.

6. Hôpital Al-Quds, la Ville de Gaza

Un feu s'est déclenché à l'hôpital Al-Quds de la Ville de Gaza après les bombardements du 17 juillet, selon Ma'an News Agency. L'OMS a affirmé que l'hôpital humanitaire a été modérément endommagé et reste ouvert.

7. Centre de Réhabilitation Al-Wafa, la ville de Gaza

Le 17 juillet, une attaque aérienne israélienne a sévèrement touché un hôpital humanitaire pour handicapés et personnes âgées à Shujaiyeh, à l'est de la ville de Gaza, blessant 4 membres du personnel, selon l'AFP. L'hôpital avait déjà été touché une première fois lors d'un bombardant une semaine plus tôt. Le directeur du centre de réhabilitation a expliqué à l'AFP qu'il était incapable de prendre en compte les avertissements israéliens pour l'évacuation, vu que les patients sont paralysés ou dans le coma. Finalement il a pu évacuer là temps. L'armée israélienne a expliqué que des groupes de combattants palestiniens ont utilisé l'enceinte hospitalière pour enclencher les attaques.

wafa gaza

Des patients palestiniens sont couchés sa centre Al-Wafa près de la Ville de Gaza le 16 juillet 2014

8. Hôpital arabe Al-Ahli, la ville de Gaza

L'hôpital arabe Al-Ahli dans la ville de Gaza, est dirigé par le Diocèse Épiscopal de Jérusalem. Il était déjà à court de médicaments et débordait de patients blessés quand les attaques aériennes ont endommagé la salle d'opération, et le système de ventilation à la mi-juillet. Fondé en tant qu'organisation de missionnaire chrétienne en 1882, l'hôpital contenant 80 lits abritait autour de 100 familles déplacées.

gaza

Hôpital Al-Ahli.

9. Hôpital européen de Gaza, sud de Gaza

L'hôpital européen de Gaza dans Khan Younis qui est l'une des plus grandes structures de santé publique de Gaza, a été endommagé par une attaque aérienne israélienne peu de temps après que les hostilités ont éclaté début juillet, selon l'ONU. Les soins intensifs et la salle de pédiatrie ont été évacués et une infirmière a été blessée dans l'attaque, selon le rapport de l'ONU.

LIRE AUSSI:
Retrouvez les articles du HuffPost Maghreb sur notre page Facebook.

Egalement sur HuffPost Maghreb:

Close
Des bombardements transformés en œuvres d'art
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction