Huffpost Algeria mg

Alger secouée par un séisme de magnitude 5.6: 5 morts et 72 blessés

Publication: Mis à jour:
BOUMERDS 2003
Photo montrant les dégâts après le tremblement de terre à Boumerdes, 21 mai 2003 | Facebook

Le bilan du séisme de magnitude 5.6 qui a secoué la capitale algérienne tôt ce matin, à 5H11, s'alourdit d'heure en heure.

Après avoir annoncé, dans un premier temps, qu'aucune perte humaine n'avait été constaté, la protection civile a déclaré, à 11H30 que le bilan s'élevait à 5 morts et 72 blessés.

Les victimes sont des personnes qui sous la panique se sont jetés des bâtiments, succombant à leurs blessures, quelques heures plus tard.

L'épicentre du séisme d’une magnitude de 5,6 degrés sur l’échelle de Richter se situe à 19 kms au nord-est d’Alger, soit entre Bordj-El-Kiffan et Zemmouri.

Le Centre de Recherche en Astronomie Astrophysique et Géophysique (CRAAG) a confirmé les premiers informations données par des sites spécialisés e parlant"d'un Séisme de Magnitude 5.6 localisé à 19 Km Nord Est de Bologhine W.Alger".

Le séisme est survenu à 5h11 du matin à une heure où la plupart des gens étaient encore endormis. Les vitres et les murs ont bougé pendant "quelques secondes qui ont duré une éternité " note une dame encore sous le choc. Des dégâts mineurs ont été enregistrés.

Une vingtaine de répliques a suivi dont la plus fortement ressentie était de 4,6 sur l’échelle de Richter.

De nombreux algérois ont quitté, souvent sans se précipiter, leurs domiciles, de crainte de répliques. A Bab-El-Oued, quartier populaire d’Alger, de nombreux habitants se sont installés dehors, des façades de certaines vieilles bâtisses ont accusé le coup.

La protection civile ne signale que des blessés légers dus à la précipitation et aux bousculades entre habitants qui quittaient précipitamment leurs domiciles.

Une cellule de crise a été mise en place au niveau du ministère de l’intérieur qui confirme qu’il n’y a pas de pertes humaines. Le ministre de l’intérieur a indiqué que les risques actuels viennent surtout d’éventuels effondrements de vieilles bâtisses.

Le dernier séisme de 3,8 degrés sur l'échelle de Richter a eu lieu au sud-est de la Wilaya de Chlef. Sur les dix derniers séismes enregistrés par le CRAAG, le plus important a eu lieu le 22 mai dernier à Mostaganem (ouest) avec une magnitude de 5,2 sur l’échelle de Richter.

Le tremblement de terre le plus meurtrier de ces dix dernières années a été celui de Boumerdès, le 21 mai 2003 d’une magnitude 6,8 degrés sur l’échelle de Richter.

Le bilan officiel de cette catastrophe naturelle majeure a été de 2365 morts et de près de 3500 blessés et des dégâts matériels considérables estimés à plus de 3 milliards de dollars.

Le nord de l'Algérie zone d'activité sismique "élevée"

Des dizaines de milliers d’habitations ont été endommagées, près de 10.000 classés irrécupérables ont été rasées. Plus de 85.000 habitations ont été restaurées avec l’aide de l’Etat via des aides financières directes accordées aux sinistrés.

Après la catastrophe, la wilaya de Boumerdes a été classée "zone sismique de 3e degré" entrainant une réadaptation des normes pour tous les projets en cours de réalisation.

Les experts, à l’instar de Loth Bonatiro, craignent un séisme dévastateur sur Alger en raison de l’état dégradé d’une partie du bâti. Certains rappellent qu’Alger a une longue et douloureuse histoire avec les tremblements de terre et qu’elle avait été totalement détruite dans un séisme le 3 janvier 1365.

Plus près dans le temps, Al-Asnam qui deviendra Chlef par la suite, a connu un premier tremblement de terre de 6,7 degrés le 9 septembre 1954 avec 1243 morts. Elle connaitra un second tremblement de terre encore plus meurtrier de 7,6 avec un bilan de 2633 morts.

Située à proximité de l’interface des plaques, eurasienne et africaine, le nord de l’Algérie est une zone de forte sismicité. La sismicité, négligeable au sud, s’accroit à mesure que l’on monte vers le nord où elle est élevée.

Retrouvez les articles du HuffPost Maghreb sur notre page Facebook.

Sur le web

CRAAG Centre de Recherche en Astronomie Astrophysique et ...