Amel Karboul s'exprime concernant l'entrée de touristes Israéliens en Tunisie

Publication: Mis à jour:
AMEL KARBOUL
Facebook/Amel Karboul
Imprimer

La ministre du tourisme Amel Karboul s'est exprimée, vendredi, contre les accusations de certains partis politiques concernant l'entrée sur le territoire tunisien de touristes détenteurs de passeports israéliens.

"Leur entrée était autorisée auparavant, mais elle n'était pas règlementée", a-t-elle laissé entendre lors d'une conférence de presse, faisant savoir que son département a réagi dans le sens d'une règlementation et d'une meilleure transparence et "loin des tiraillements politiques".

"La Tunisie aspire à accueillir des milliers de juifs, lors du pèlerinage d'Al Ghriba. Ceci permettra de renforcer l'image de la Tunisie à l'étranger, en tant que pays tolérant et ouvert à toutes les religions", a encore déclaré la ministre du tourisme.

Cette affaire de l'entrée de touristes israéliens a été décriée par plusieurs partis politiques, lesquels voient en leurs accès aux territoires tunisiens un penchant vers la normalisation avec l'Etat d'Israël.

D'après Mme Karboul, la Tunisie compte sur ces festivités annuelles (pèlerinage d'Al Ghriba), qui auront lieu du 13 au 18 mai 2014 à la synagogue d'Al Ghriba, l'une des plus vieilles synagogues de l'île de Djerba, pour dynamiser la saison touristique et attirer davantage de touristes.

Selon elle, il faut prendre des décisions audacieuses pour la promotion du secteur touristique et réussir la saison 2014, l'ultime but étant de réaliser l'objectif fixé par la Tunisie, soit l'attraction de 12 millions de touristes à l'horizon 2020.

LIRE AUSSI:
Retrouvez les articles du HuffPost Maghreb sur notre page Facebook.