ANIMAUX - Le chien est peut-être le meilleur ami de l'homme, mais pourquoi l'est-il devenu? Une étude récente récente avance une explication. Selon cette recherche publiée dans la revue Current Biology, les chiens auraient eux aussi une zone du cerveau consacrée à la voix, comme les humains. Des conclusions qui offrent de nouvelles perspectives pour comprendre et expliquer les mécanismes comportementaux de la relation unique qui lie le chien à l'homme depuis des dizaines de milliers d'années.

Pour Attila Andics, membre de MTA- ELTE (groupe de recherche en Hongrie),
"Les chiens et les humains partagent un environnement social similaire. Nos résultats suggèrent qu'ils utilisent également des mécanismes du cerveau similaires pour traiter l'information sociale. Cela peut expliquer la réussite de la communication vocale entre les deux espèces".

Une grande première

L'équipe scientifique a entraîné 11 chiens à rester immobile afin de leur pratiquer un IRM du cerveau. Une prouesse qui a permis à l'équipe de comparer parallèlement, grâce à la neuro-imagerie, le cerveau d'un chien et d'un homme. Un examen qui n'avait jamais était réalisé auparavant. Pendant l'expérience les chercheurs ont fait écouter aux sujets plusieurs sons (pleurs, rires, aboiements, cris...) afin de stimuler et d’analyser leur activité cérébrale.

Les images dévoilent des zones dans le cerveau similaires pour l'homme et le chien. Pour autant, la zone de la voix des chiens enregistre plus d'activité à l'écoute des sons d'autres chiens et même chose pour l'homme. Le contraire aurait été étonnant.

L'important est dans l'intonation

En réalisant l'expérience de la voix, les chercheurs ont découvert des similitudes, entre le chien et l'homme, à traiter les sons chargés émotionnellement. Chez les deux espèces, une zone proche du cortex auditif primaire s'active à l'écoute de sons qui traduisent le bonheur comme le malheur. Les chercheurs ont été frappés par l'émotion commune ressentie par les deux espèces.

En revanche, il y a tout de même une différence : chez les chiens, à l'écoute des sons, 48% de leur cerveau est plus sensible aux bruits autres que la voix tandis que chez l'homme seulement 3% de leur cerveau est plus sensible aux sons non vocaux. Ce qui signifie que le langage reste la différence. Les éleveurs canin expliquent souvent que le chien comprend ce qu'on lui dit grâce à l'intonation de notre voix. Au fur et à mesure de son apprentissage il saura, grâce à l'intonation de votre voix, si il fait quelque chose de bien ou de mal.

"Cette méthode offre une toute nouvelle façon d'enquêter sur le traitement neuronal chez les chiens", dit Attila Andics. "Enfin, nous commençons à comprendre comment notre meilleur ami nous observe et se développe dans notre environnement social."

Loading Slideshow...
  • Les onze chiens de l'étude

    Photo de groupe des onze animaux qui ont permis aux chercheurs de faire leurs expériences.

  • Un chien avant l'examen

    Une photo d'un des chiens participants qui montre l'animal attendre qu'on le prépare pour l'IRM.

  • Un chien prêt pour l'examen

    Ce chien très calme a été entraîné à rester immobile le temps de l'examen. Afin de ne pas l'effrayer les scientifiques lui ont placé un casque anti-bruit sur les oreilles et un cousin sur la tête.

Loading Slideshow...
  • Quelle émotion exprime ce chien ?

    Réponse ci-dessous. La surprise.

  • Quelle émotion exprime ce chien ?

    Réponse ci-dessous : La tristesse.

  • Quelle émotion exprime ce chien ?

    Réponse ci-dessous : La joie.

  • Quelle émotion exprime ce chien ?

    Réponse ci-dessous : Le dégoût.

  • Quelle émotion exprime ce chien ?

    Réponse ci-dessous: La faim.

  • Quelle émotion exprime ce chien ?

    Réponse ci-dessous. La peur.