Huffpost Maghreb mg

Egypte: Des internautes lancent une "révolution internet" pour un meilleur débit à de meilleurs prix

Publication: Mis à jour:
EGYPTE
Facebook/Internet Revolution Egypt

35.95 millions d’égyptiens étaient connectés à Internet en 2013, d’après la "Central Agency for Public Mobilization and Statistics".

Presque 36 millions… et tout autant de mécontents?

Depuis plusieurs semaines, des internautes ont décidé d’utiliser internet… pour s’en plaindre! Le problème? Des prix trop élevés pour un débit trop bas.

Les fournisseurs d’accès à Internet sont donc en ligne de mire de la page Facebook "Internet Revolution Egypt" (avec plus de 250 000 fans) et du hashtag #Internet_revolution (ou #ثورة_الانترنت ) sur Twitter, via lesquels les Egyptiens sont invités à partager leur colère.

"Nous recevons un service qui n’est pas à la hauteur de la somme que nous payons", a déclaré Ahmed Ramadan, un des administrateurs de la page, à Al Arabiya News.

En ajoutant que l’Egypte se retrouve ainsi à la traîne par rapport aux autre pays Arabes, et que les internautes demande non seulement une connexion digne de ce nom, mais aussi un meilleur service clientèle et des infrastructures téléphoniques en meilleur état.

La page Facebook compare par exemple la situation égyptienne à celle du Maroc: alors qu’une connexion de 4 mégabytes (vitesse la plus basse) coûterait 19 dinars aux Marocains, les Egyptiens se verraient proposer seulement 0,5 megabytes pour environ 21 dinars.

Une différence que ces internautes comptent bien changer en interpellant virtuellement les fournisseurs qui "sous-estiment l’intelligence des utilisateurs et leur mentent avec des prix et des débits qui n’existent plus".

LIRE AUSSI: Facteur de croissance, le haut-débit peine à s'imposer au Maghreb

Retrouvez les articles du HuffPost Maghreb sur notre page Facebook.

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

La révolution internet en Egypte
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction