Nelson Mandela est décédé ce 5 décembre à 95 ans. Madiba, ainsi que le surnommaient affectueusement ses compatriotes, s'est éteint en paix entouré de sa famille comme l'a déclaré le Président Sud-africain Jacob Zuma à la télévision.

Nelson Mandela, avait reçu en 1993, le prix Nobel de la paix pour avoir évité une guerre civile que beaucoup disaient inévitable, dans un pays longtemps dominé par la minorité blanche, qui avait mis en place un régime de développement séparé, l'Apartheid.

Madiba n'était plus apparu en public, depuis la finale de la Coupe du monde de football, en juillet 2010 à Johannesburg. Au cours des derniers jours, ils furent nombreux à se rendre à son chevet pour un dernier hommage.


Voici une sélection d'oeuvres qui retracent sa vie

Loading Slideshow...
  • Au nom de la liberté (Catch a fire)

    Film qui retrace une histoire vraie: Un jeune homme travaillant dans une raffinerie subit une injustice et se retrouve poursuivit pour terrorisme. Comme Mandela, qui était considéré dans les années 1960 comme un terroriste. Il avait même passé vingt-sept ans en prison dont dix-huit au bagne.

  • Un long chemin vers la liberté

    Le livre autobiographique de Nelson Mandela décrit son enfance, sa formation, sa carrière, ses luttes, les années de prison, sa libération et son élection à la présidence. Le film "un long chemin vers la liberté" est en production, <a href="http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=204700.html" target="_blank"> et sortira en janvier 2014</a>.

  • The Special Aka: Nelson Mandela

    Sortie en 1984, cette chanson est une demande pour la liberation de Nelson Mandela, encore incarcéré.

  • Goodbye Bafana

    La vie de James Gregory, un Sud-Africain blanc, gardien de prison en charge de Nelson Mandela, de l'incarcération de ce dernier dans les années 60 à sa libération en 1990. Pendant 25 ans, Gregory s'est occupé de Mandela jour après jour. Il a été son géôlier, son censeur mais aussi son confident, de Robben Island à Pollsmoor, et enfin jusqu'à Victor Verster d'où il fut libéré en 1990.

  • Queen: I want to break free

    L'hymne de l'ANC (le parti de Mandela) à la fin des années 80 lorsque Mandela était encore incarcéré. Interprété par Freddy Mercury (Farrokh Bulsara) du groupe Queen. Avec une grande étendue vocale et une bonne maîtrise de quelques techniques d'opéra, il demeure, parmi les plus grands chanteurs du xxe siècle, l'un des plus populaires et techniquement accomplis.

  • Invictus

    Un film sur l'épopée sud africaine lors de la coupe du monde de rugby: le 24 juin 1995, les "Springboks" symbole du pouvoir blanc, remportait la coupe du monde à Johannesburg, Nelson Mandela, vêtu du maillot de l'équipe, remet lui-même le trophée au capitaine. Une (ré)conciliation...

  • Asimbonanga

    Asimbonanga (« Nous ne l'avons pas vu »1) est une chanson du groupe sud-africain Savuka, dirigé par Johnny Clegg. Cette chanson, incluse dans l’album Third World Child (1987), a propulsé ce groupe à la tête de l'actualité musicale des années 1980. Son texte, politiquement engagé — surtout pour l'Afrique du Sud de l'époque —, est dédié à Nelson Mandela, alors emprisonné sur l'île de Robben Island, au large du Cap, et y fait explicitement référence. Il cite aussi le nom de Steve Biko, militant de la lutte contre l’apartheid. Autre particularité de cette chanson, le titre est zoulou, le refrain est chanté dans cette langue et les couplets en anglais, acte particulièrement provocateur au temps de l'apartheid, surtout de la part d'un groupe multiracial, composé de Blancs et de Noirs.