Le tabac accentue le vieillissement de la peau, c'est connu. Mais après tout, il n'est pas si évident d'associer l'apparition de ses premières rides à la cigarette et pas, tout simplement, à la bougie de plus sur le gâteau. Pour comparer des peaux de fumeurs et de non-fumeurs, des chercheurs ont donc eu l'idée d'observer des jumeaux.

En se baladant au rendez-vous annuel des jumeaux de l'Ohio, aux Etats-Unis, le Twin Days Festival, les chercheurs ont repéré quelques paires qui pourraient les intéresser. Chaque paire comprend un fumeur et un non-fumeur, ou deux fumeurs, l'un ayant fumé pendant au moins 5 ans de plus que l'autre. Un photographe a réalisé des portraits de ces jumeaux, qui ont également répondu à un questionnaire sur leur histoire médicale ainsi que sur leur façon de vivre.

Ces portraits sont publiés dans la revue Plastic and Reconstructive Surgery. Ils sont censés révéler à quel point la cigarette accentue le vieillissement de la peau.

Est-ce flagrant? A vous de juger.

american society of plastic surgeons

La femme de gauche a fumé 17 ans de plus que celle de droite.

american society of plastic surgeons

La jumelle de droite est une fumeuse, pas celle de gauche.

american society of plastic surgeons

A gauche, une non-fumeuse, à droite, une fumeuse depuis 29 ans.

american society of plastic surgeons

Les deux sont fumeurs, mais celui de droite depuis 14 ans de plus que celui de gauche.

Sans connaître l'histoire de ces personnes, les chirurgiens ont analysé les traits du visage de ces jumeaux: leurs rides et autres traits caractéristiques du vieillissement du visage.

C'est sans aucun doute qu'ils ont pu déterminer lesquels sont des fumeurs. Pour eux, il est clairement visible qu'ils ont l'air plus vieux. Cela se voit au niveau des paupières, des cernes sous les yeux, et surtout au niveau des rides naso-labiales (entre le nez et la bouche).

Un site créé par la "Cancer Society" en Finlande avait récemment mis en évidence les effets secondaires néfastes de la consommation de tabac. A voir dans le diaporama ci-dessous.

Loading Slideshow...
  • Les vaisseaux sanguins

    L’image montre un caillot de sang pouvant entrainer une mort subite. Pour les fumeurs, le risque de formation d’un caillot sanguin est deux fois plus élevé que pour les non-fumeurs.

  • L'acné

    Les fumeurs ont plus de chances d’avoir des boutons d’acné Fumer réduit la circulation sanguine de la peau, ce qui augmente le risque d’infections. L’acné des fumeurs est également plus sévère que la normale.

  • L’haleine

    Les fumeurs ont mauvaise haleine. Près de 20% de personnes ont mis un terme à leur relation à cause de la cigarette. L’halitose (mauvaise haleine) n’est pas attirante.

  • Les poils de bras

    Les poils ont tendance à plus pousser sur les bras des femmes qui fument car le tabac augmente la production d’hormones masculines.

  • Le visage

    La peau d’un fumeur a l’air en mauvaise santé car les produits chimiques contenus dans la fumée de cigarette abîment l’élasticité de la peau. Un visage fatigué n’est pas "populaire": sur 100 photos de profil sur un site de rencontres, seules deux représentaient des fumeurs.

  • La pilosité faciale

    Une femme qui fume inhale avec la nicotine des substances qui font pousser la moustache. La cigarette réduit le taux d’hormone féminine, ce qui entraîne une augmentation du taux d’hormone masculine et donc l’apparition de pilosité, et ceci se voit directement sur le visage d’une fumeuse.

  • Les organes génitaux

    La vie sexuelle des fumeuses n’est pas aussi bien que celle des non-fumeuses. Leur foie divise le taux d’œstrogènes (l’hormone féminine) de manière plus efficace, ce qui amoindrit leur appétit sexuel. Fumer diminue le flux sanguin vers le pénis, ce qui explique que les fumeurs ont deux fois plus de chances d’avoir des problèmes d’érection. La fréquence des rapports sexuels est aussi divisée par deux comparée aux non-fumeurs.

  • Les cheveux

    Les fumeurs ont les cheveux cassants et ils ont plus de chance que les autres de devenir chauves et grisonnants. Les produits chimiques contenus dans le tabac se déposent dans les cheveux, et les font tomber avant qu’ils n’arrivent à maturité.

  • Le cancer des poumons

    L’horrible tumeur noire que vous voyez là est un cancer du poumon. Fumer provoque le cancer des poumons dans 9 cas sur 10. Le risque de cancer du poumon augmente selon l’âge auquel vous commencez à fumer, la fréquence à laquelle vous fumez ou votre consommation quotidienne de tabac.

  • Les poumons

    Fumer abime les poumons et rend la respiration plus difficile. Un fumeur ne peut pas courir ou plonger aussi longtemps que les autres. A un âge avancé, il y a aussi un risque de maladie chronique liée à des poumons obstrués. Cela équivaut à respirer en ayant les mains devant le nez et la bouche.

  • La bouche

    Un sourire jaune trahit le fumeur. La décoloration est causée par les goudrons qui se déposent dans les crevasses de l’émail dentaire. Fumer et utiliser du tabac à priser peut aussi entraîner le cancer de la bouche.

  • Les ongles

    Chers fumeurs, nous sommes désolés de vous apprendre que d’après les experts de la mode ongulaire, le jaune nicotine n’est pas une couleur saison.

  • L'estomac

    Ce méchant trou est un ulcère de l’estomac. La nicotine contenue dans la cigarette amoindrit la capacité de l’estomac à lutter contre la bactérie Helicobacter pylori, à l’origine de l’ulcère.

  • Sperme et grossesse

    La densité de sperme des fumeurs est considérablement plus faible que celle des non-fumeurs. Les toxines des cigarettes réduisent la concentration et la mobilité des cellules de spermatozoïdes dans le sperme, et abiment ces cellules. Le fœtus sur cette image est inquiet parce-que la mère fume. Les produits chimiques de la cigarette circulent sans filtre le long du cordon ombilical jusqu’au fœtus. Voici comment l’enfant à naître se trouve exposé à des niveaux encore plus importants et dangereux de produits chimiques que sa mère.

  • Le stress

    Le fumeur est plus stressé que le non-fumeur. Les effets secondaires du tabac entraînent une anxiété constante. Croire que la cigarette vous calme tient du mythe.

  • Les rides

    Les rides apparaissent plus tôt chez les fumeurs. Fumer réduit les niveaux de collagène et d’élastine de la peau (tous deux rendus populaires par les publicités télévisées), ce qui a un impact sur son élasticité et sa fermeté.

  • La prise de poids

    La fumeuse est souvent obèse. Elle ouvre précisément la voie à l’obésité abdominale, et tous les kilos en trop se retrouvent autour de sa taille, même lorsqu’elle n’est pas en surpoids. Chez les 16-24 ans, les filles les plus obèses sont des fumeuses.


Retrouvez les articles du HuffPost Maghreb sur notre page Facebook.