L'avenue Habib Bourguiba accueille la 2ème édition du "Manifeste de la Culture", organisée par l'association tunisienne "Tahadi" (Défi) et la Ligue Tunisienne pour la Citoyenneté, jusqu'au 3 novembre 2013.

Cet évènement culturel avait déjà eu lieu au même endroit en août 2011 sur une durée de 12 jours, et avait alors attiré les foules autour d'arts considérés par certains comme marginalisés comme le graffiti, le slam ou d'autres formes de chant et de danse.

"Cette manifestation vise à diffuser le mouvement underground (culture alternative), peu connu en Tunisie, et qui reste à l'écart du système traditionnel reconnu par les institutions et les médias de masse", a indiqué Fatma Jegham, présidente de l'association, lors d'un point de presse jeudi à Tunis pour la présentation du programme.

Elle a ajouté que grâce à la liberté d'expression acquise après la révolution, de jeunes Tunisiens talentueux ont pu s'exprimer à travers différentes formes d'art (graffiti, danse, spectacle de rue...).

culture
Photo: Facebook/Manifeste de la Culture


Un séminaire sur "Les arts et la mouvance sociale" ainsi qu'un espace artistique, "Parole Libre", destiné à présenter les
travaux de jeunes artistes dans la musique, le théâtre, la danse, la poésie et les arts plastiques sont à l'affiche aujourd'hui, 1er novembre.

Samedi 2 novembre, l'avenue Habib Bourguiba sera animée par de jeunes artistes autour de l'évènement "Artistic Occupy".

Deux rencontres, l'une portant sur les "Politiques actuelles et droits culturels" et l'autre sur les "Questions sur l'état de la culture: entre contraintes et opportunités" sont également prévues samedi.

Le dernier jour (3 novembre) sera marqué par la remise des attestations aux jeunes ayant participé à cette manifestation culturelle.




Retrouvez les articles du HuffPost Maghreb sur notre page Facebook.