Huffpost Maghreb mg

Suite au regain de violence en Tunisie, des ambassades s'inquiètent pour leurs ressortissants

Publication: Mis à jour:
Print Article
AMBASSADE FRANCE TUNIS
L'ambassade de France à Tunis le 30 janvier 2013 | www.egyptorialist.com

L'ambassade de France à Tunis a appelé mercredi les Français en Tunisie à une "vigilance accrue" après les évènements de la matinée à Sousse et Monastir.

Les consignes du consulat de France

"Suite à l'attentat avorté de Sousse, qui n'a pas fait de victime en dehors de son auteur, le Consulat général de France à Tunis rappelle la nécessité d'observer des consignes de prudence et de vigilance accrues et d'éviter les lieux de rassemblement", selon un communiqué publié sur le site de l'ambassade.

Ces consignes ont été adressées par SMS aux Français résidant en Tunisie.

Dans son communiqué, le consulat a appelé par ailleurs à "la plus grande prudence" lors de déplacements dans les régions ouest de Kasserine, du Kef et de Jendouba, ainsi que dans la zone de Gbollat-Dougga, un district ayant été récemment théâtre d'affrontements sanglants entre les forces de sécurité et un groupe armé jihadiste.

"Les zones proches de la frontière algérienne sont à éviter", a ajouté le consulat dans son communiqué, affirmant qu'un consul honoraire à Sousse suivait "avec la plus grande attention la situation des Français en Tunisie et particulièrement à Sousse".

Le communiqué du consulat général de France twitté par un internaute tunisien craignant pour l’industrie du tourisme

Les Américains s'inquiètent également

L'ambassade des Etats-Unis avait déjà publié le 24 octobre des consignes de sécurité, au lendemain de la mort de six gendarmes tués lors d'un échange de tirs avec des jihadistes à Sidi Ali Ben Aoun, dans la région de Sidi Bouzid.

L'ambassade des Etats-Unis appelait à un "haut degré de vigilance" notamment après les "attaques terroristes contre les forces de sécurité" tunisiennes.

Retrouvez les articles du HuffPost Maghreb sur notre page Facebook.