Un homme s'est fait exploser ce matin, à 9H30 sur une plage de Sousse et une autre attaque-suicide a été déjouée contre le mausolée de Habib Bourguiba à Monastir, a annoncé le ministère de l'Intérieur.

À Sousse, "il n'y a pas de dégâts matériels ou humains (en dehors de l'homme, ndlr) et les recherches se poursuivent pour connaître les circonstances et les causes de l'incident", a affirmé le ministère de l'Intérieur sur sa page officielle sur Facebook.

Une employée de l'hôtel Riadh Palms de Sousse avait plus tôt indiqué au HuffPost Maghreb que "quelqu'un s'est fait exploser près de l'hôtel, vers la plage".

À Monastir, "les unités spéciales ont réussi à faire échouer la tentative d’un terroriste qui voulait faire exploser le mausolée de Bourguiba. Des produits explosifs ont été saisis chez cet homme, âgé de 18 ans et qui portait un sac contenant une bombe qu'il allait faire exploser (...) l’enquête est en cours", a précisé le ministère.

Fait rare, le ministère de l'Intérieur a publié trois communiqués en français sur les évènements sur sa page officielle sur Facebook, exhortant notamment "tous les médias à s’abstenir de diffuser n’importe quelle information relative aux incidents enregistrés aujourd’hui à moins qu’elle soit obtenue d’une source officielle, et d’attendre les communiqués officiels".

"Ceci dans l’intérêt du travail des forces de sécurité intérieure. Tous sont priés de respecter le contenu de ce communiqué", a ajouté le ministère.

Le ministère a aussi affirmé que le kamikaze de Sousse était "de type basané", une précision qui semble superflue surtout dans un pays comme la Tunisie.

Plus tard dans la journée, le ministère de l'Intérieur a précisé dans un communiqué publié sur sa page Facebook, qu'"une patrouille de la sûreté nationale du district de Sousse a remarqué qu'un individu s'était faufilé à l'intérieur d'un hôtel de la ville. Aidés par les agents de sécurité de l'hôtel, les forces de l'ordre ont réussi à encercler le suspect qui avait pris la fuite avant d'actionner sa ceinture explosive".


Plusieurs photos montrant le tronc du kamikaze circulent sur les réseaux sociaux.

ATTENTION: PHOTO CHOQUANTE




Retrouvez les articles du HuffPost Maghreb sur notre page Facebook.