Huffpost Maghreb mg

Après les attentats ratés de Sousse et Monastir: Vraie-fausse alerte à la bombe à La Marsa et déploiement sécuritaire

Publication: Mis à jour:
POLICE MONASTIR
AFP

Après qu'un homme s'est fait exploser ce matin à 9H30 sur une plage de Sousse et qu'une autre attaque-suicide a été déjouée contre le mausolée de Habib Bourguiba à Monastir, selon la version officielle, un important dispositif a été déployé à Sousse, Monastir, mais aussi dans plusieurs villes touristiques telles que Hammamet ou Nabeul.

Vraie-fausse alerte à la bombe à La Marsa

Dans la banlieue nord de la capitale, une alerte à la bombe dans un café de la corniche, à La Marsa, a brièvement semé la panique, avant un rapide retour au calme.

Selon la version des employés et de clients du café, un sac suspect avait en effet été trouvé près de la terrasse de l'établissement, peu après l'annonce de l'attentat de Sousse et de l'attaque déjouée de Monastir. "De ce que j'ai compris, il s'agissait d'une fausse-alerte, le sac ne contenait rien de dangereux", affirme un client au HuffPost Maghreb. "Nous avons effectivement appelé les forces de l'ordre mais tout va bien, ce n'était rien", renchérit un serveur, peu enclin à parler.

Le ministère de l'Intérieur a quant à lui démenti catégoriquement l'information selon laquelle une bombe avait été trouvée à La Marsa. Il n'a pas donné plus de précisions ni évoqué la fausse alerte et l'intervention effective des forces de l'ordre. "C'est une information dénuée de tout fondement", dit le communiqué.

La route menant au village en hauteur de Sidi Bou Saïd bloquée, sauf pour les résidents

A Sidi Bou Saïd, la route principale menant au haut de la colline était fermée aux véhicules, à l'exception des résidents. Mais toute la ville de Sidi Bou Saïd n'était pas interdite aux voitures, loin s'en faut.

policiers sidi bou

Les agents municipaux et agents de police chargés de faire dévier les voitures de leur trajectoire ont indiqué au HuffPost Maghreb qu'il s'agissait d'une mesure préventive après les évènements de Sousse, afin d'assurer la sécurité dans cette zone très touristique ."Les étrangers sont en train de faire leur valise et de partir", a déploré un des agents.

LIRE AUSSI: Cellule de crise chez les agences de voyage et renforcements sécuritaires autour des hôtels