TECHNO - Mi-septembre, on découvrait le concept révolutionnaire de téléphone portable en kit, ou Phonebloks. Un appareil qui permet d’éviter de jeter son mobile lorsqu’une seule pièce lâche mais aussi de le personnaliser à volonté. Imaginé par un designer néerlandais de 25 ans, Dave Hakkens, il avait été présenté via une vidéo publiée sur YouTube:

Une vidéo à 16 millions de vues qui a été le déclencheur pour Google. Par l’intermédiaire de sa nouvelle filiale Motorola, le géant veut en effet proposer un téléphone, baptisé Ara, très similaire au Phonebloks. En fait, Google s'est tout simplement associé avec Dave Hakkens pour mettre au point ce concept qui serait révolutionnaire.

Google n'a pour autant pas volé l'idée. Selon le blog officiel de Motorola, cela fait un an que la marque travaille à la réalisation de ce portable évolutif. Et c'est le succès fulgurant de la vidéo du designer néerlandais qui a poussé Google à le développer et travailler avec les idées et la communauté de Hakkens.

Et désormais, l'objectif annoncé est ambitieux, ou comment se positionner pour être une future référence en la matière:

"Nous voulons faire avec le matériel ce que la plateforme Android a fait pour le logiciel: créer un écosystème dynamique pour les développeurs tiers, avec peu de barrières à l’entrée, un rythme d’innovation rapide et des temps de développements courts."

Le premier gros coup Google/Motorola?

Alors que de nombreux experts reprochaient à Google de ne pas exploiter convenablement le potentiel de Motorola (les smartphones développés depuis le rachat du constructeur n'étaient pas tellement novateurs), si ce projet se concrétisait, ce serait une vraie petite révolution pour le monde du smartphone. A l'inverse des PC de bureaux, il n'est actuellement pas possible de changer une pièce pour améliorer son smartphone (et donc augmenter sa durée de vie). Mais ce système de téléphone modulable pourrait changer la donne.

Avis aux développeurs intéressés, Motorola prévoit de sortir une version alpha du kit de développement des modules cet hiver.

Loading Slideshow...


Retrouvez les articles du HuffPost Maghreb sur notre page Facebook.