Des scientifiques australiens explorant un monde perdu dans le nord de l'île ont découvert trois espèces de vertébrés isolées depuis des millions d'années, dont un nouveau type de gecko à queue en forme de feuille.

Conrad Hoskin, de la James Cook University, et une équipe de télévision de National Geographic, ont été déposés par hélicoptère sur le plateau de Cape Melville, un relief fait de roches de granit empilées sur des centaines de mètres.

Des études avaient été conduites par le passé dans les champs de roches au pied du plateau, mais le plateau lui-même, sur lequel s'élève une canopée dense et humide, reste mal connu et difficile d'accès.

Le "Saltuarius eximius"

Le haut de Cape Melville est un monde perdu.

"Y découvrir ces espèces est l'oeuvre d'une vie", s'est réjoui Conrad Hoskin qui a donc ajouté à la classification des espèces vivantes un gecko longiforme pourvu d'une queue plate et d'une paire d'yeux globuleux.

Le petit reptile, endémique d'Australie, a été baptisé Saltuarius eximius (ce qui signifie "exceptionnel" en latin). Il mesure une vingtaine de centimètres et serait un survivant de temps immémoriaux où la forêt tropicale couvrait une surface importante du socle australien.

D'aspect primitif, il est biologiquement très différent de ses cousins et représente la septième sous-espèce de geckos australiens.

Une découverte "exceptionnelle"

Les scientifiques, dont les travaux ont été publiés dans la revue Zootaxa, ont également identifié une nouvelle espèce de lézard à peau dorée qui peuple les sols mousseaux de la forêt tropicale, et une grenouille qui se réfugie, à la saison sèche, dans le dédale de roches où les températures sont fraîches et l'air saturé d'humidité.

"Trouver trois nouveaux vertébrés serait déjà surprenant dans un pays relativement peu exploré comme la Nouvelle-Guinée, mais ça l'est plus encore en Australie qui a été assez bien défriché", a commenté Conrad Hoskin.


L'équipe devrait repartir à Cape Melville dans quelques mois pour tenter de recenser d'autres espèces inconnues parmi les populations d'escargots, d'araignées et peut-être aussi de petits mammifères.


"Les animaux de Cape Melville ont ceci d'incroyable qu'ils ont pu survivre des millions d'années dans le même habitat. C'est exceptionnel", a souligné Conrad Hoskin.

Piranha végétarien, singe ronronnant et lézard timide en Amazonie

441 autres nouvelles espèces ont par ailleurs été découvertes depuis 2010 dans la forêt amazonienne, a annoncé, mercredi 23 octobre, le Fonds mondial pour la nature (World Wildlife Fund, WWF).

LIRE AUSSI: >>Savez-vous combien la forêt amazonienne compte d'arbres?

Au moins 258 plantes, 84 poissons, 58 amphibiens, 22 reptiles, 18 oiseaux et 1 mammifère ont ainsi été répertoriés pour la première fois selon le WWF, en plus d'"innombrables découvertes d'insectes et d'invertébrés", rapporte Le Monde.


Retrouvez les articles du HuffPost Maghreb sur notre page Facebook.

Loading Slideshow...
  • Le dhole

    Ce mammifère appartient à la famille des canidés et vit en Asie du sud et du sud est. Il est réputé pour être un animal très social. Ils vivent généralement en meute, constituée d'une dizaine de membres. Le dhole est aujourd'hui classé parmi les espèces menacées.

  • Le babirusa

    Le babirusa ressemble à un porc. Mais certains scientifiques le rattachent également à la famille des hippopotames. Il vit en Asie, principalement dans les îles indonésiennes. Babirusa signifie "porc-cerf".

  • Le Chlamyphorus truncatus

    Egalement appelé le Chlamydophore tronqué ou encore le tatou tronqué ou Tatou nain d'Argentine. Il s'agit d'une petite espèce de tatou (12 à 15 cm de long). Ce petit animal vit essentiellement en Argentine.

  • Le Fossa

    Le fossa est le plus grand prédateur résidant sur l'île de Madagascar, seul endroit au monde où il vit en liberté.

  • La gazelle de Waller

    Egalement appelée Gérénuk ou antilope girafe, nom qu'elle doit à son long cou. Elle vit au Kenya, en Ethiopie, en Somalie et en Tanzanie.

  • L'Hétérocéphale

    Autrement appelé le rat-taupe-nu. Ce petit rongeur vit en Afrique de l'est. Comme les insectes, ils s'organisent en colonie. Ne régulant pas leur température, le plus grand ennemi de ce drôle d'animal est le froid.

  • Le dauphin de l'Irrawaddy

    Ce dauphin, physiquement très proche du béluga, vit près des littoraux asiatiques, et remonte parfois les rivières.

  • Le Markhor

    Le markhor est un bovidé caprin. Ses impressionnantes cornes spiralées peuvent mesurer jusqu'à 1,5m. Habitant l'ouest de l'Himalaya, cet animal est aujourd'hui en voie de disparition.

  • Le yéti crabe

    La galathée yéti vit dans les profondeurs des océans Pacifique et Atlantique.Elle ne fut découverte qu'en 2005.

  • Le rhinopithèque

    Les rhinopithèques appartiennent à la famille des primates. Ils ont élu domicile en Asie. Ils passent la plupart de leur journée dans les arbres et en groupe (d'environ 600 membres).

  • Le loup à crinière

    Seul représentant de son genre, ce membre de la famille des canidés vit en Amérique du sud. A mi-chemin entre le loup et le grand renard, il est extrêmement connu sur son continent.

  • Le dauphin aptère austral

    Ce dauphin est un petit mammifère que l'on trouve dans les eaux froides de l'hémisphère sud. C'est un excellent nageur, très gracieux. Ce spécimen a été pris en photo par l'un des photographes de Greenpeace du navire Esperanza, parti pour mettre un terme à la chasse aux baleines.

  • L'Elaphodus cephalophus

    Ce cerf huppé, nom donné pour ses poils sur le crâne, vit dans le centre de la Chine. Timide et très solitaire, on le trouve principalement dans les forêts, qui offrent un meilleur camouflage.

  • Les lamproies

    Oui, cette chose est bien un animal, ou plutôt une bouche. Les lamproies sont des poissons sans mâchoire et vivent dans les zones tempérées. Cette famille ne compterait plus aujourd'hui que 38 espèces.

  • Le chien viverrin

    Le chien viverrin, ou le tanuki, est un chien carnivore originaire de l'est de l'Asie. On le retrouve désormais en Europe, où il fut élevé pour sa fourrure.

  • Le mara

    Bien que son physique nous rappelle celui des lièvres, le Mara est une espèce de rongeurs. Il vit essentiellement en Argentine et en Patagonie. Il est aujourd'hui menacé d'extinction.

  • La moucherolle royale

    Cet oiseau des sous-bois est très difficile à observer. Il vit dans les forêts tropicales d'Amérique du sud.

  • Le céphalophe-zèbre

    Cette petite antilope vit en Afrique de l'ouest, en Côte d'Ivoire ou encore en Guinée.

  • Le condylure à nez étoilé

    Cet étrange animal est une petite taupe qui vit au Canada et au nord des Etats-Unis. Son museau est constitué de 22 tentacules qui lui permettent d'explorer et de trouver de la nourriture.