Le footballeur tunisien Hamdi Harbaoui s’est illustré ce week-end dans le championnat belge grâce à un doublé réussi dimanche avec son équipe de Lokeren.

Lokeren s’est imposé sur le terrain de Waasland- Beveren par deux buts à zéro, et s'en est donc entièrement remis au joueur formé à l'Espérance Sportive de Tunis (11 sélections/4 buts avec la Tunisie). Le doublé permet à l’attaquant tunisien d’occuper la première place du classement des buteurs du championnat avec 11 buts en 12 matchs joués. Hamdi Harbaoui avait déjà été élu meilleur buteur du championnat de Division 3 belge en 2010, et avait récidivé l'année d'après en finissant meilleur buteur de Division 2. Cette année, il a déjà presque égalé ses performances des deux dernières saisons, lors desquelles il a à chaque fois marqué à 12 reprises.

Le doublé de Hamdi Harbaoui

Le joueur qui ne mâche pas ses mots

Le joueur est connu pour son franc-parler. Lui qui avait participé à l'élimination au premier tour de l'équipe nationale tunisienne lors de la dernière CAN n'avait pas mâché ses mots, en pointant du doigt le manque de professionnalisme de certains joueurs de la sélection et le manque de discipline tactique de l'ex-sélectionneur Sami Trabelsi. Il avait débuté tous les matchs sur le banc des remplaçants mais n'avait pas hésité à enfoncer quelques joueurs titulaires:

"Je ne donnerai pas de noms, mais plusieurs joueurs sont catastrophiques et ne peuvent pas évoluer à ce niveau. Jouer face à la Côte d’Ivoire de Yaya Touré alors que tu t'endors à quatre heures du matin, sans parler de ce qui se passe dans les chambres, c’est une catastrophe!"

Dans une interview à Shems FM, Hamdi Harbaoui avait même annoncé sa décision de quitter l'équipe nationale tunisienne après la compétition: "La sélection est une page tournée pour moi (...). Je ne suis pas Maradona, je le sais, mais quand il y a des choses qui ne vont pas dans l'organisation j'ai besoin de le dire pour que la sélection s'améliore".

Le joueur s'était par ailleurs déclaré prêt à jouer gratuitement pour la Tunisie: "Moi je gagne ma vie en Belgique, je ne suis pas international pour gagner plus d'argent mais pour l'amour que je porte à mon pays".

"Ce que j’ai vécu était un cauchemar. Je regrette d'avoir participé à cette CAN", lâchait-il à l'issue de la compétition. Quelques mois plus tard, la donne a vraisemblablement changé pour celui qui avait conseillé la Fédération tunisienne de football d'enrôler un sélectionneur "étranger": "Les entraîneurs tunisiens n’ont aucune expérience et ne sont pas compétitifs".

Avec la nomination du nouveau séléctionneur hollandais, Ruud Krol, c'est désormais chose faite. Le 1er octobre dernier, Hamdi Harbaoui hésitait: "Est-ce que je vais retourner en sélection? Je me déciderai dans les prochains jours"... Aucune décision n'a été prise en ce sens pour l'instant.

Après le nul concédé à domicile lors du match de barrages aller pour la qualification à la Coupe du Monde au Brésil, le suspense reste entier pour la sélection tunisienne. Match retour le 17 novembre, à Yaoundé (16h30 HT). Hamdi Harbaoui sera-t-il rappelé à cette occasion?

Retrouvez les articles du HuffPost Maghreb sur notre page Facebook.
Loading Slideshow...
  • Un géant en Belgique?

  • Hamdi Harbaoui a débuté à l'Espérance Sportive de Tunis

  • Il sait faire l'avion quand il marque

  • Des gestes à la "Zlatan" parfois?

  • Il tire la langue quand il est heureux

  • Face à l'Algérie en Coupe d'Afrique des Nations 2013

  • La Tunisie avait dominé l'Algérie lors de la dernière CAN

  • Le gel à la Tunisienne quand il se présente devant les médias belges

  • Hamdi Harbaoui plane en Belgique

  • Contrôle aérien!

  • Hamdi très performant dans les airs

  • En pleine confiance

  • Le regarde déterminé après son but