Huffpost Maghreb mg

Tunisie: Les dates-clés de la crise politique déclenchée par l'assassinat de Mohamed Brahmi

Publication: Mis à jour:
CRISE TUNISIE
Facebook

CRISE POLITIQUE - C'était le 25 juillet 2013, jour de la fête de la République, aujourd'hui associée à jamais à l'assassinat politique de Mohamed Brahmi. 14 balles sont venues se loger dans son corps au moment où il quittait son domicile pour se rendre à l'Assemblée nationale constituante (ANC), ce matin du mois de Ramadan.

Une onde de choc a traversé la société tunisienne, la classe politique, les intellectuels, les artistes, mais aussi le commun des Tunisiens, tous ont été ébranlés en apprenant la nouvelle. L'émoi était d'autant plus grand que le pays ne s'était pas encore remis d'un autre assassinat politique. Presque 6 mois plus tôt, Chokri Belaïd avait connu exactement le même sort, abattu de sang-froid devant son domicile le 6 février 2013.

Tout comme Besma Khalfaoui avant elle, Mbarka Brahmi, la veuve du défunt, n'a pas hésité à pointer le mouvement Ennahdha du doigt. Et tout comme Besma Khalfaoui, elle s'est montrée malgré le deuil et la mortification, forte et déterminée, forçant le respect de tous ceux qui l'ont écouté appeler avec passion, mais surtout avec fermeté, à la chute du gouvernement.

La Tunisie se réveille le 26 juillet avec la gueule de bois, et à partir de ce jour, les tensions vont crescendo. Même si la rhétorique a pu sembler des fois consensuelle, les actes sont demeurés absents. L'entêtement des deux côtés exaspère aussi bien les médiateurs que l'opinion publique qui suit les péripéties de la crise plus que les feuilletons du mois de Ramadan. Deux mois et demi plus tard, les clivages n'auront jamais été aussi prononcés. Dans le rang des politiques, personne ne semble avoir assez de discernement pour trouver une issue, et dans le rang de ceux qui observent dans l'impuissance et la colère, personne ne semble avoir la vue assez longue pour apercevoir le bout du tunnel.

Voici, en 25 dates-clés, un retour non-exhaustif sur cette crise politique:

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
Les dates-clés de la crise politique en Tunisie
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction