Huffpost Maghreb mg

Des manifestants demandent la démission de la ministre Sihem Badi

Publication: Mis à jour:
SIHEM BADI
Sihem Badi | fb/sihembadi

Des membres de l'Alliance Hrayer Tounès (femmes libres de Tunisie) ont organisé, ce vendredi 6 septembre, un sit-in devant le siège du ministère des Affaires de la femme et de la famille pour revendiquer le départ de la ministre Sihem Badi. Une dizaine de manifestants reprochent à la ministre d'avoir échoué dans sa mission de défense les acquis de la femme tunisienne.

Najoua Makhlouf, coordinatrice du bureau national de la femme ouvrière à l'Union générale tunisienne du travail (UGTT) et membre de l'alliance Hrayer Tounès, a indiqué que le sit-in vise à destituer la ministre.

Sihem Badi avait récemment limogé la directrice générale du Centre de recherches, d'études, de documentation et d'information sur la femme (Credif), Dalenda Bouzgarrou-Larguèche. Selon Business News, la dorénavant ex-directrice générale a dénoncé un limogeage "injustifié" et a ouvertement critiqué la ministre de la femme:

"Mme Badi m’a souvent reproché mon modernisme et la politisation du Credif. Elle m’a même reproché d’embaucher des consultants modernistes. Elle oublie que le rôle du Credif est l’avancement de la femme, la défense de ses droits et la garantie de l’égalité des chances"