Huffpost Maghreb mg

Une chaîne humaine du Bardo à la Kasbah

Publication: Mis à jour:
CHAINE HUMAINE BARDO KASBAH
Twitter/Fhtagn

En début de semaine, Samir Taieb, coordinateur du sit-in du Bardo, avait annoncé, lors du coup d'envoi de la semaine Errahil au Bardo, que le mouvement allait se déplacer à la Kasbah d'ici la fin de semaine si le gouvernement ne démissionne pas.

La chaîne humaine, comme un ultimatum

Hier, le porte-parole du part El Massar a précisé qu'une chaîne humaine serait formée ce soir afin de relier le Bardo à la Kasbah. Cette action fait office d'ultime mesure d'encouragement au dialogue de la part du mouvement du départ avant l'éventuel déménagement pour la Kasbah.

Pour le moment, rien n'indique une démission imminente du gouvernement Larayedh. L'opposition a reçu hier, vendredi 30 août, une offre de la troïka proposant la constitution d'un gouvernement mixte alliant technocrates à personnalités de partis politiques. Etant donné qu'un tel remaniement pourrait se faire sur la base du gouvernement actuel, cette proposition risque de ne pas satisfaire les exigences de l'opposition.

Houcine Abassi, médiateur auto-proclamé du dialogue en cours, s'est justement vu confier aujourd'hui une contre-proposition à soumettre à la troïka. Le secrétaire général de l'UGTT n'a pas voulu en révéler le contenu, précisant simplement que le message serait délivré dans la journée (TAP).

Pourquoi une chaîne humaine?

Les chaînes humaines ont une valeur symbolique de solidarité. Souvent synonyme de paix, une chaîne humaine appellerait, dans le contexte tunisien, à une dynamique d'apaisement, de tolérance et de dialogue entre l'opposition du Bardo et le gouvernement de la Kasbah. Samir Taieb a précisé que 4000 personnes seraient nécessaires afin de former la chaîne, laquelle devrait coloniser au maximum les trottoirs afin de ne pas entraver la circulation. Initiée aux alentours de 17h, elle se finira sur un retour des manifestants à la place du Bardo.

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

D'autres chaînes humaines dans le monde
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction