Le Festival International du Film Amateur de Kélibia: Programme et ambiance d'une manifestation qui dure!

Publication: Mis à jour:
FIFAK
Facebook/FIFAK-Tunisie
Imprimer

Rendez-vous incontournable pour les cinéphiles, les fana de plage et les Robinson Crusoé du dimanche, le Festival International du Film Amateur de Kélibia (FIFAK) animera la pointe du Cap Bon du 25 au 31 août 2013.

Plage, sable fin, projections de films, fruits de mer, ateliers, veillées nocturnes et débats cinématographiques rythmeront cette semaine, très attendue chaque année par des centaines de fidèles.

Un concentré de cinéma

Ce festival du cinéma, créé en 1964, est le plus ancien du genre en Tunisie. Organisé par la Fédération tunisienne des cinéastes amateurs (FTCA) avec l’appui du ministère de la Culture et la municipalité de la ville de Kélibia, le FIFAK est l’occasion pour les étudiants, amateurs et professionnels du cinéma (tunisiens et étrangers) de se retrouver et de partager une même passion: celle du 7ème Art.

fifak

Depuis son lancement, la FTCA n’a cessé, comme elle le rappelle elle-même, "de concrétiser, à travers ses films et autres œuvres sélectionnés pour son festival, les valeurs portées par sa plate-forme culturelle: pour un cinéma exprimant les interrogations nationales et œuvrant pour le droit des peuples à décider de leurs destinées."

Un bon nombre de réalisateurs tunisiens (comme Férid Boughedir ou Ridha Béhi) et étrangers (Nanni Moretti d’Italie, Sheila Graber de Grande-Bretagne, Ahmed Ben Kamla d’Algérie…) ayant participé à ce festival sont devenus depuis des professionnels confirmés.

Une découverte pour certains, un tremplin pour d’autres, et une belle expérience pour tous. Telle pourrait être la devise du FIFAK.

La cuvée 2013

Lors d’une conférence de presse tenue mercredi à Tunis, la Fédération tunisienne des cinéastes amateurs a annoncé la programmation de plus de 60 films cette année.

La direction explique que si le nombre a baissé, "c’est que le jeune comité d’organisation du FIFAK a tenu à être plus rigoureux dans la sélection en optant pour la qualité au détriment de la quantité."

La grande nouveauté de cette 28ème édition est l’intégration des films d’écoles nationales dans la compétition nationale. Il n’y aura donc plus que deux catégories de compétition: internationale et nationale, dans un souci "d’équité et d’harmonie". L’Institut Français de Tunisie (IFT) organise aussi un « Pocket Film Festival », sa première soirée compétitive à Kélibia qui récompensera les meilleurs films réalisés à partir d'un téléphone mobile, un appareil photo numérique ou une caméra de poche.

Le festival conserve aussi ces bonnes habitudes avec une soirée consacrée à "la Palestine", une au "cinéma de la résistance", et une autre aux "coups de cœur". La "meilleure photo (sur papier)" et le "meilleur scénario" seront aussi récompensés.

Mais qui départagera cette année les participants? Pour ce qui est des films internationaux, ce privilège reviendra à María Ruido (Espagne), Gilles Nadeau (France), Tawfik Abu Wael (Palestine), et Moncef Dhouib (Tunisie).

fifak

Pour la catégorie nationale (Tunisie), c'est Hatem Ben Miled, Kmar Bendana, Sondos Belhassen, Elyes Baccar et Marouen Meddeb qui devront trancher.

fifak

La cérémonie d'ouverture aura lieu au théâtre en plein air de Kélibia le 25 Août 2013 à partir de 21h30. Le premier film à ouvrir le bal sera “Gaza 36mm”, par Khalil El-Muzayen.

Voici le programme intégral de la semaine:

fifak

Mais les habitués en témoigneront: plus que les films, c’est avant tout l’ambiance si particulière de cet événement qui marque les esprits et qui assure, très probablement, la pérennité de l’événement.

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
Le FIFAK, c'est aussi...
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

Festival International du Film Amateur de Kélibia 2013 - Dimanche ...

Kélibia : 28ème session du festival international du film amateur ...

CINEMA - 28e édition du Festival international du film amateur de ...