La condamnation de Amina Sboui à 300 dinars d'amende pour port de bombe à gaz a été confirmée en appel aujourd'hui 11 juillet 2013. Le verdict au tribunal de première instance a été rendu le 30 mai dernier. Le procès en appel a eu lieu le 04 juillet, mais l'annonce avait été reportée pour aujourd'hui.

La jeune fille, apparentée au mouvement Femen, est en détention à la prison de Sousse depuis le 19 mai. Elle avait été arrêtée à Kairouan après avoir tagué le mot Femen sur le muret du cimetière avoisinant la Grande Mosquée.

Amina Sbouï reste en détention pour trois autres chefs d’inculpation: atteinte à la pudeur, profanation de cimetière et appartenance à une association de malfaiteurs. Elle a été entendu par le juge d’instruction le 05 juin dernier, mais aucune date de procès n’a encore été fixée.

Lire sur HuffPost Maghreb:
Procès en appel d'Amina Sbouï, la Femen tunisienne
Le père d'Amina Sbouï espère le soutien de François Hollande