Huffpost Maghreb mg

Ramadan en Tunisie: Qu'est ce que c'est?

Publication: Mis à jour:
Print Article

Ça y est, nous sommes au mois de Ramadan. Un mois particulier où le rythme de vie des gens change. Il ne s'agit pas seulement de s’abstenir de boire et de manger jusqu’au coucher du soleil pour ceux qui jeûnent, ou mangent discrètement dans les rares restaurants et cafés ouverts pour ceux qui ne jeûnent pas. Le mois de Ramadan, est un vrai phénomène sociétal.

La surconsommation
Pendant le mois de Ramadan, les Tunisiens consomment beaucoup, beaucoup trop. Ils ont des envies de tout. Un petit tour dans les grandes surfaces ou au marché, et on se rend compte de la consommation démesurée. Un seul repas durant la journée, mais des tablées gargantuesques chaque fois. Prévisible quand on fait les courses le ventre vide!

Les disputes
“Hachichat Romdhan”, une expression qu’on entend tous les jours pendant le mois de Ramadan. Les gens sont sur les nerfs. En référence au tabac, ou le “hachich” des cigarettes dont ils se privent durant la journée à cause du jeûne. En réalité, même ceux qui ne fument pas évoquent “hachichat romdhan” pour justifier leurs coups de colère.

La contre-productivité
Personne ne peut le nier, pendant le mois de Ramadan, le pays fonctionne au ralenti. Et comme cela coïncide depuis quelques années, avec la séance unique appliquée en été, pour les fonctionnaires, les horaires administratifs de travail c’est de 7h30 à 14h (et 13h vendredi). Mais comme ils veillent très tard, et qu’ils ne prennent pas leurs cafés le matin, inutile de dire que la productivité est proche de zéro...

La flambée des prix
Qui dit mois Ramadan, dit flambée des prix. Les commerçants profitent de ce mois, durant lequel les Tunisiens ne veulent se priver de rien, pour augmenter les prix des denrées alimentaires.

La Pub
La pub durant le mois de Ramadan en Tunisie est un phénomène à part entière. Comme tout le monde est à table, devant sa télé, les annonceurs en profitent pour bombarder les télespectateurs, et donc consommateurs, par les spots publicitaires. Pour une heure de programme, il y a 20 minutes de pub. Vous n'y croyez pas? On fera le compte ce mois-ci!

La famille
Mois de Ramadan et repas en famille, c’est indissociable. Toute le monde se réunit autour de la table à la rupture du jeûne, même ceux qui ne jeûnent pas. C'est le mois de la convivialité, de la renaissance de l'esprit familial et de la réconciliation.

La prière
Durant le mois de Ramadan, le Muezzin grignote quelques décibels, et les mosquées se remplissent, surtout pour la prière du “Icha” (prière du soir) et des "Tarawih", une prière qui s'effectue en groupe pendant le mois de Ramadan, après la prière du "Icha". Certains qui ne font pas la prière d’habitude, s’y mettent pendant le mois de Ramadan...

La solidarité
Durant le mois de Ramadan, les Tunisiens deviennent solidaires. Des “tables de rupture du jeûne” sont organisées pour les plus démunis. Les initiatives caritatives se multiplient, Ramadan fait renaître chez les citoyens, l'esprit d’entraide et l’altruisme. Enfin, pas tous...

La vie après le feuilleton
Les feuilletons ramadanesques ne se ratent jamais. Produits spécialement pour le mois de Ramadan, pour assurer l’audience, ils sont diffusés généralement vers 21h. Pour la ménagère, (et pas que!), pas de sortie avant la fin de l’épisode. Après le générique de la fin, les cafés commencent à se remplir et les spectacles culturels peuvent démarrer. Bref, la vie commence!

Lire sur HuffPost Maghreb:
Fermeture des cafés pendant Ramadan... Noureddine Khadmi se réfère à la religion de l'Etat (Réactions)
Ramadan En Tunisie: Les Restaurants Doivent-ils Fermer En Journée?

Sur le web

L'horaire administratif de Tunisie Télécom pour le mois de Ramadan

Tunisie: Nourredine Khademi demande la fermeture des restaurants ...