Huffpost Maghreb mg

Ramadan en France: La tradition l'emporte sur la science!

Publication: Mis à jour:
CROISSANT LUNE RAMADAN
phare de St-Georges-de-Didonne (17), France "by night" (début de la lune de ramadan) | Jack ma

C'est la confusion en France autour de la date de début du Ramadan. Alors qu'il avait été annoncé officiellement pour ce mardi 9 juillet 2013, sur la base de données scientifiques, il a finalement été retardé à mercredi. C'est la commission théologique de la Mosquée de Paris qui a tranché, désavouant son recteur, Dalil Boubaker, également président du Conseil français du culte musulman.

"La vision de la nouvelle lune s'étant avérée impossible à établir ni en France ni dans les pays musulmans" dans la nuit de lundi à mardi, a expliqué la commission théologique dans un communiqué.

Lundi soir, l'ambiance était à la confusion à la Grande Mosquée de Paris. "Les mosquées nous ont appelé hier jusqu'à 01h00 du matin, les imams étaient dans le désarroi" a expliqué à l'AFP Djelloul Seddiki, responsable de la commission théologique de la Mosquée de Paris.

Malgré la confusion, et la décision de l'Arabie Saoudite et de plusieurs pays arabes de commencer le ramadan mercredi, le CFCM a maintenu sa position lundi soir, en réaffirmant dans un communiqué que le ramadan commencerait officiellement en France mardi.

"Ils se sont trompés de calcul", a commenté M. Seddiki, à propos des instances dirigeantes du CFCM.

Le CFCM avait préféré se fier à la science
Début mai, le Conseil français du culte musulman (CFCM), instance chargée de représenter les musulmans de France, a annoncé la date de début du ramadan, fixée au 9 juillet, abandonnant l'observation empirique pour adopter une règle de calcul astronomique. Les fidèles ont ainsi appris qu'ils fêteraient l'Aïd el-Fitr, à la fin du ramadan, le 8 août.

Les principales composantes du CFCM ont voté cette résolution lors d'un colloque en région parisienne afin de permettre aux croyants d'anticiper l'événement.

L’UOIF rappelle ce qu’elle a déclaré durant les années précédentes au sujet du début des mois lunaires à savoir, l’adoption de la décision du Conseil Européen de la Fatwa et de la Recherche lors de sa 19ème session ordinaire qui a eu lieu à Istanbul du 8 au 12 Rajab 1430 / du 30 mai au 4 juin 2009. Le choix du calcul astronomique qui nous indique la possibilité de la constatation visuelle de la nouvelle lune selon des critères scientifiques précis, considérant le moment de la disparition de la nouvelle lune après sa naissance, après le coucher du soleil ne serait-ce que d’une seconde et ce, à n’importe quel endroit du monde.

"Une nuit de certitude"

"Cette fois-ci, pour la première fois, la date est fixée en France", a souligné Dalil Boubakeur, le nouveau président du CFCM, interrogé par l'AFP. "Ce sera mieux organisé", s'est-il-réjoui.

"Auparavant, tout le monde attendait avec une certaine impatience la date et l'heure. On était tous réunis pour savoir quand ça allait commencer. Ensuite, le soir de l'annonce, les prières commençaient", rappelle le recteur de la Grande mosquée de Lyon, Kamel Kabtane, évoquant avec nostalgie ce "moment privilégié". "On verra comment les gens vont s'organiser cette année, comme c'est nouveau", ajoute-t-il.

En cette année "particulière", la Grande mosquée de Paris dont M. Boubakeur est le recteur, organisera une soirée de veillée, lundi soir, un jour avant le début officiel du ramadan. "Ce ne sera pas la nuit du doute mais la nuit de la certitude", affirmait M. Boubakeur.

"Le CFCM ridiculise et divise les musulmans…"

Reste que, lundi soir, la tradition d'observation de la lune survivra dans certaines mosquées. "Je pense qu'il n'y aura aucune différence avec les années précédentes", considère M'hammed Henniche, de l'Union des associations musulmanes de Seine-Saint-Denis. "Depuis toujours, il y a trois ou quatre références importantes, l'Arabie Saoudite, l’Égypte ou le Maghreb. Ces pays ont des comités, des conseils spécialisés, donc tout le monde les suit", constate-t-il, "C'est l'habitude".

"Le CFCM ridiculise et divise les musulmans…. La communauté musulmane en France est totalement désemparée et le seul responsable est le CFCM. Il est malheureux d’en arriver là mais il faut rappeler que cette chose (…) a été créée de toute pièce par Sarkozy à l’époque au Ministère de l’Intérieur [ils] jouent avec l’Islam et les Musulmans depuis maintenant trop longtemps…", peut-on lire sur le site islametinfo.fr.

Al-kanz.org, site consacré à la consommation hallal (autorisée selon les préceptes de l'Islam), recense plus de 131 villes en France qui auraient décidé de ne pas se plier à la décision de l'UOIF, mais de débuter le mois de Ramadan le mercredi 10 juillet 2013, précisant toutefois que "dans certaines villes, les avis peuvent diverger", selon que les mosquées soient "affiliées ou non à la mosquée de Paris ou à l’UOIF". Le même site déplore une "décision d'ordre politique" de la part du Conseil français du culte musulman.

"En décidant de façon arbitraire, sans concertation ni dialogue, la prochaine date du début du mois de ramadan, le CFCM courait le risque de se trouver complètement isolé des musulmans de France. Si l’objectif du CFCM est noble et fait absolument consensus, en l’occurrence réunir la communauté musulmane pour que tous débutent ensemble le mois de jeûne, la manière, mais aussi les motivations qui ont fait fi de toute une tradition et des textes, ont suscité la désapprobation de très nombreuses associations musulmanes, gestionnaires de mosquées en France".

"Certaines mosquées voudront avoir l'avis de l'Arabie saoudite mais je pense que les musulmans de France, très majoritairement, prendront la date déterminée par les savants de l'islam, qui est scientifiquement irréfutable", soutenait, lundi soir, M. Boubakeur, pour, finalement, se rétracter le lendemain:

"La grande majorité des fidèles a voulu suivre l'Arabie Saoudite et d'autres pays, qui commenceront le ramadan jeudi 10 juillet. Vox populi, vox dei ! Nous avons donc décidé de nous adapter à ce souhait de la communauté musulmane", a-t-il affirmé au Monde.fr

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
La date du Ramadan fait réagir sur Twitter
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

Des mosquées de France débutent le Ramadan 2013 mercredi 10 ...

En France, le ramadan commence officiellement ce mardi

Ramadan 2013 : " La foi est plus forte que tout " – metronews