Huffpost Maghreb mg

Weld El 15, Verdict: 6 mois avec sursis

Publication: Mis à jour:
WELD EL 15
Weld El 15, | Facebook/Weld El 15
Imprimer

Verdict annoncé ce matin, vers 11h, dans le procès en appel du rappeur Alaa Yaakoubi, alias Weld el 15. Il a été libéré cet après-midi, après sa condamnation à six mois de prison avec sursis.

"Je suis content de sortir de la prison et je vais reprendre mes activités artistiques et musicales", a déclaré Weld El 15 à sa sortie de la prison de Mornaguia, dans une déclaration rapporté par l'AFP. "Si j'ai été libéré c'est grâce au soutien, à mes amis et à la pression" exercée sur les autorités tunisiennes, a-t-il estimé.

"C'est une victoire historique, une victoire pour la démocratie, une victoire pour la liberté d'expression, une victoire pour la révolution, mais c'est une condamnation quand même." avait déclaré son avocat à l'annonce du verdict. Il a toutefois affirmé qu'il conseillera à Weld El 15 et à sa famille de se pourvoir en cassation "pour obtenir un jugement de non-lieu et être relaxé".

"C'est une victoire pour la liberté, la démocratie, pour Weld el 15 qui n'a fait qu'un travail artistique", a réagi son avocat Ghazi Mrabet dans une déclaration rapportée par l'AFP.

Le 13 juin dernier, Weld El el 15 avait été condamné à deux ans de prison ferme par le Tribunal de première instance de Ben Arous pour sa chanson "Boulicia Kleb"(Les policiers sont des chiens), jugée insultante envers la police. Il a été accusé en vertu des articles 125, 128 et 226 du code pénal, pour atteinte à un fonctionnaire dans l’exercice de ses fonctions, diffamation et atteinte à la morale publique.

Lire sur HuffPost Maghreb:
Weld el 15, Amina, Jabeur: La liberté d'expression en cage
Rappeurs vs police : les précédents
De Tunis à Casa, le rap a la rage

Sur le web

Weld el 15, le procès en appel: tension et mobilisation (VIDEOS)

Weld el 15: les rappeurs tunisiens niquent la justice | Next

Le rappeur Weld El 15 va être libéré