Huffpost Maghreb mg

Tamim bin Hamad Al Thani: le nouvel émir du Qatar

Publication: Mis à jour:
Print Article
Tamim bin Hamad Al Thani, 13 avril 2011, Bahrein
Tamim bin Hamad Al Thani, 13 avril 2011, Bahrein

Jusqu’au bout l’Emir Hamad bin Khalifa Al Thani aura contrôlé son image. L’annonce à la télévision qatarienne de son abdication au profit de son fils, aura tenu en haleine les qataris. Agé de 61 ans, d’une santé fragile il transmet le pouvoir à son fils dans de bonnes conditions.

Agé de 33 ans, Cheikh Tamim bin Hamad Al Thani est un inconnu du grand public. Ces deux dernières années son père l’a progressivement préparé à la succession en lui confiant des dossiers importants, comme celui de l’organisation de la coupe du monde de football de 2022. Il devient le plus jeune chef d’Etat du monde arabe.

Il est rarissime qu’un potentat du monde arabe abandonne le pouvoir de sa propre volonté. Qui plus est, comme c’était le cas pour le Cheikh Hamad, quand il a pris le pouvoir par une révolution de palais menée en 1995 contre son propre père.

La famille Al Thani domine le pays depuis 150 ans. Cette passation de pouvoir se réalise dans une période plutôt bonne sur le plan économique, avec croissance attendue de 5%, pour cette année. Le Cheikh Tamin a reçu une éducation britannique, il est le quatrième fils de Hamad, le second que ce dernier a eu avec son épouse préférée, Cheikha Moza.

Cheikha a eu une influence importante sur son mari, glamour, francophile elle devrait continuer à jouer un rôle aux côtés de son fils. La personnalité du nouvel Emir reste mystérieuse, pour la chercheuse Fatiha Dazi, interrogée par Le Monde, «Il aspire à mieux gérer la relation entre une société ultraconservatrice et une élite qui a modernisé le pays au pas de charge pendant dix ans».

Sur le web

Cheikh Tamim souhaite "ouvrir une nouvelle page" de l'Histoire du ...

VIDEO. Qatar : l'émir abdique, son fils Tamim lui succède - Le Parisien

L'émir du Qatar cède sa place à son fils Tamim ben Hamad Al-Thani

L'émir du Qatar annonce officiellement son abdication en faveur de ...