Huffpost Maghreb mg

Tunisie: Procès en appel des Femen

Publication: Mis à jour:
FEMEN TUNISIE
HuffPost Maghreb

Reporté en raison d’un vice de procédure, le procès en appel des trois militantes européennes de Femen aura lieu aujourd’hui, 26 juin, à Tunis.

Deux françaises, Marguerite et Pauline, et une allemande Joséphine, ont été condamnées, le 12 juin dernier, à 4 mois de prison ferme pour atteinte aux bonnes moeurs et attentat à la pudeur. Elles avaient protesté, seins nus, devant le tribunal de Tunis, pour réclamer la libération d’Amina Sboui, membre tunisienne de Femen, détenue en prison depuis le 19 mai. Amina avait tagué “Femen” sur le muret du cimetière de Kairouan.

Hier, des activistes du groupe se sont mises en travers du convoi du Chef du Gouvernement, Ali Larayedh, alors qu’il quittait le bâtiment de la Commission européenne à Bruxelles, où il a rencontré le président José Manuel Barroso. Les Femen ont protesté contre la détention des trois membres de leur groupe en Tunisie, et réclamé leur libération.

Selon le journal belge Le Soir, Ali Larayedh s’est déclaré en faveur de la libération des Femen jugées en Tunisie: “J’espère que cette affaire se clôturera au plus tôt, nous a dit Ali Larayedh, membre du parti islamiste Ennahda. Si la justice tunisienne ne les relaxe pas, nous devrions les libérer. Le président de la république dispose du droit de grâce dans ses compétences. Cela dit, j’estime que ces jeunes femmes ont agi de manière offensante pour le sexe féminin, elles n’ont utilisé ni le moyen, ni le goût corrects. Mais elles n’ont pas été maltraitées et elles ont droit à un jugement en bonne et due forme.”

ATTENTION: Cette photo peut heurter la sensibilité de certaines personnes

proces femen tunisie