Huffpost Maghreb mg

Qatar: Tamim bin Hamad Al Thani succède à son père

Publication: Mis à jour:

L'émir du Qatar, cheikh Hamad ben Khalifa Al Thani, qui a l'intention de céder le pouvoir à son fils, doit prononcer mardi matin un discours à la nation, a annoncé le palais dans un communiqué.

"L'émir s'adressera à la nation à 08h00 mardi (05H00 GMT). Mardi sera un jour de congé officiel", a annoncé le palais dans ce communiqué retransmis par l'agence officielle QNA.

L'émir a informé la famille régnante de sa décision de remettre le pouvoir à son fils, selon la chaîne Al-Jazeera.
Le souverain "s'est réuni avec la famille régnante et les notables et les a informés de sa décision de remettre le pouvoir au prince héritier, cheikh Tamim ben Hamad Al Khalifa", a précisé la chaîne du Qatar.

Le souverain de ce petit Etat du Golfe, qui joue depuis des années un rôle prépondérant sur la scène diplomatique arabe et internationale, avait convoqué lundi les membres de la famille régnante à une réunion inusitée au cours de laquelle il pourrait annoncer sa décision, selon la chaîne Al Jazeera.

Si l'émir annonce son abdication, il s'agira d'une première dans ce pays, et dans l'histoire récente du monde arabe, où aucun souverain n'a jamais renoncé au pouvoir de son plein gré. Mais il pourrait également décider de transférer le pouvoir graduellement à son fils, cheikh Tamim ben Hamad Al Thani, en le nommant Premier ministre à la place du puissant cheikh Hamad ben Jassem ben Jabr Al Thani, qui occupe ce poste depuis 2007.

Ni l'agence officielle du Qatar ni les journaux locaux n'ont rapporté l'information, qui intervient alors que Doha bruisse de rumeurs sur un prochain départ du Premier ministre et d'importants changements à la tête du pays. En organisant lui-même sa succession et dans de bonnes conditions, cheikh Hamad pourrait couper l’herbe sous le pied de ceux qui critiquent le Qatar pour son pouvoir autocrate. Ce petit Emirat avait été très actif lors des soulèvements du Printemps arabe.

L'émir, né en 1952, arrivé au pouvoir en 1995 par une révolution de palais, est l'artisan du Qatar moderne et a fait de cet Etat un acteur incontournable sur la scène internationale.

Né en 1980, son fils, cheikh Tamim, deuxième fils de l'émir et de cheikha Moza, sa deuxième épouse, est le commandant en chef ajdoint des forces armées. Il préside le comité olympique et contrôle l'important dossier du Mondial-2022 de football que ce pays doit organiser.

Au cours des trois dernières années, l'émir a progressivement, préparé son fils, et lui a confié des responsabilités dans l'armée et les services de sécurité, le mettant en contact avec les responsables occidentaux.

Sur le web

Qatar preparing for leadership transition - Telegraph

Qatar transition talks set to start - Independent.ie

Speculation mounts that Qatar is ready for leadership transition - FT ...

Passation de pouvoir au Qatar : les ambitions d'une transition

L'émir du Qatar abdiquerait en faveur de son fils

Qatari leaders expected to step down: sources - Yahoo! News

EXCLUSIF. Succession à venir au Qatar - Le Point

L'émir du Qatar cède le pouvoir à son fils

Qatar: le cheikh Hamad accélère la transmission du pouvoir au ...